Ebola  : de nouveaux véhicules pour la coordination régionale de Conakry

Dr. Tata Gakou, Directrice régionale de la santé de ConakryLe gouvernement guinéen a octroyé, dans la soirée d’hier, jeudi 19 mars, cinq ambulances aux cinq communes de  Conakry. C’était à l’issue d’une réunion tenue à la Primature entre le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana, le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, le ministre de la Sécurité et les autorités sanitaires des cinq communes  de Conakry.

« Ces véhicules sont distribués aux différentes coordinations communales de lutte contre Ebola de la ville de Conakry pour faciliter la gestion des décès, des cas suspects et les cas d’urgences », a indiqué, ce vendredi, la directrice régionale de la santé de Conakry.

Selon Dr. Tata Gakou 50 agents de la protection ont également été affectes aux équipes communales de riposte à Ebola pour sécuriser le travail de la coordination, notamment la croix rouge. « Faut il rappeler qu’avant la mise à disposition des ces ambulances, la capitale ne disposait seulement que de deux véhicules utilisés par les démembrements de la commission de lutte contre le virus. Ce qui rendait difficile le transport des personnes malades de d’Ebola, les suspects ou d’autres urgences », précises la patronne de la sante de Conakry dans cet entretien accordé à notre reporter. « A la date du 19  mars 2015, la ville Conakry a enregistrée 16 cas confirmés d’Ebola qui sont hospitalisés au centre de traitement d’Ebola CTE de Donka. Mais, cela ne me fait pas peur », dixit Dr. Tata. « Nous somme entrain de travailler sur le terrain. Les jours à venir, les malades vont se découvrir pour qu’on en finisse avec Ebola », a promis la directrice régionale de la santé de Conakry.

Kolouba Koïvogui pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS