Aboubacar Sylla : « la position de Kouyaté est discutable ! Bah Oury nous reproche des choses… »

Sylla Aboubacar,  journalistesHier, samedi 21 mars 2015, le débat-presse a reçu Aboubacar Sylla, président de l’UFC et porte parole de l’opposition. Au cours du débat, animé par des journalistes de plusieurs organes de presse, monsieur Sylla a expliqué le processus du dialogue politique dans notre pays et estimé effectivement que l’heure est actuellement grave…

Quelques morceaux choisis : « Nous demandons l’organisation des communales avec une CENI recomposée »… « Monsieur Damaro a une fixation sur moi ! », a notamment dit Aboubacar Sylla.

Parlant de la grève dans son groupe de presse et groupe scolaire, le patron de l’UFC a dit : « certains journalistes devaient au journal ! Je suis très loin du journal… Je n’ai jamais interféré au travail des journalistes ! Il n’y a jamais eu de grève à Sylla Lamine  »

« Cellou Dalein et moi avons rencontré Jean Marie Doré et Charles Pascal Tolno qui nous ont assurés être parfaitement d’accord sur les mesures annoncées »… « On n’a pas demandé à nos représentants de la CENI de démissionner », Aboubacar Sylla

Aboubacar Sylla, UFCRéagissant aux accusations sur la non proactivité des opposants, Sylla a dit : « On ne peut pas être proactifs parce que c’est le pouvoir qui pose les actes… La position de Lansana Kouyaté est très discutable… « Bah Oury nous reproche des choses, mais il n’a pas de solution. Nous ne sommes anarchistes. Nous sommes une opposition légale…Nous allons installer nos députés uninominaux comme maires de leurs communes… », dit Aboubacar Sylla

« La démocratie est en danger. Si cette situation se stabilise, notre pays va être sous la botte d’un régime qui va se perpétuer indéfiniment. On est en train d’entrer dans une logique à la gabonaise, à la togolaise… La communauté internationale est un peu timide », a également dit Sylla Aboubacar

« On avait dit qu’on avait pas besoin de nous retrouver pour signer l’accord du 8 juillet sur les communales », rapporte Aboubacar Sylla, qui n’aime pas trop entendre « les ministres renier l’accord du 8 juillet est décevant »…

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, des tranches vidéos de ce débat :



















 

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS