Laye Condé veut d’une poursuite des opposants guinéens pour « atteinte à la sûreté de l’Etat »

Laye Junior CondéAu lendemain de la publication de la déclaration de l’opposition, signée à Paris le 23 mars 2015, des membres de la mouvance présidentielle, contactés par Guineematin.com se disent être choqués par le comportement de l’opposition qui œuvre aujourd’hui à la déstabilisation de la paix sociale. C’est le cas notamment de Laye Junior Condé, Directeur Général de l’Office National du Tourisme (ONT), qui s’est attaqué farouchement à la décision de l’opposition. Pour rappel, les grands leaders de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et Lansana Kouyaté, accompagné de leurs proches : Bah Oury (UFDG), Baïdy Aribot (UFR) et Hadja Tété Nabé (PEDN), ont clairement présenté le président actuel comme un obstacle à la paix dans notre pays et à la stabilité de la sous région. Ils ont ainsi annoncé leur intension de se lever contre son maintien au pouvoir, même si les mesures annoncées étaient toutes connues préalablement : retrait de l’Assemblée nationale, de la CENI, désobéissance des délégations spéciales, reprise des manifestations publiques…

Pour Laye Junior Condé, l’opposition mérite d’être traduite en justice pour atteinte à la sureté de l’Etat. « L’opposition, composée de syndicat d’anciens Premier ministres, mérite d’être traduite devant un procureur pour atteinte à la sûreté de l’Etat », dit-il.

L’ancien responsable de la cellule de communication du RPG affirme que l’opposition n’a pas assez de force pour faire partir Alpha Condé car elle n’a pas œuvré à son élection : « Ils n’ont pas œuvré pour sa venue, comment peuvent-ils œuvrer pour son départ ? », interroge-t-il.

Concernant la menace de la reprise des manifestations de rue par l’opposition, le patron  l’ONT affirme que cela se répercutera sur la vie de toute la population, mais cela ne peut gommer un régime légitime. « Les manifestations de rue impactera sur le commerce, d’où l’appauvrissement des commerçants.  Des guinéens en général et cela ne peut dégommer un pouvoir légitime et légal. C’est toute la Guinée qui perd enfin », a dit Laye Junior…

Entretien réalisé par Aïssatou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 621 82 08 53

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS