Ebola en Guinée, contrôle, défaillance, aéroport, frontière, Comme aux premiers jours d’Ebola, la contamination des médecins et agents de santé se poursuit en République de Guinée. Selon la cellule nationale de coordination de la lutte contre Ebola, les contaminations ont été relevées à Siguiri, Forécariah, Kissosso (Matoto)… 

Dans le dernier rapport en date du 26 mars 2015, les responsables de la lutte contre Ebola en Guinée relèvent que deux (2) agents de santé ont été testés positifs ce jour, un (1) infirmier de l’hôpital d’Ignace Deen et un (1) agent technique de santé de Forécariah ; le cas suspect de l’ile de Kito est testé positif ; quatre (04) agents de santé de Conakry ont été testés positifs (deux (02) médecins et un infirmier de la clinique Venus Berg de Kissosso, Matoto Conakry et d’une sage femme de la clinique Coprestamède) quatre (04) contacts connus et suivis de Siguiri qui sont devenus suspects ont été transférés au CDT de Siguiri (parmi les quatre, deux sont testés positifs).

La coordination a également tenu à relever une menace et une détention de l’équipe du suivi des contacts et de la mobilisation sociale par le voisinage d’un cas confirmé à Fofomèrè (libérés grâce à l’intervention des services de sécurité).

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, le document intégral de la cellule nationale de lutte contre Ebola, en date du 26 mars 2015 :

La version coordination : Ebola à la date du 27 03 2015

La version OMS : GUINEA_EBOLA_SITREP N 345 DU 26_MARS_2015

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin