Thierno Ousmane Diallo de l’UPR : « l’opposition veut copier le Burkina »

Thierno Ousmane Diallo, ministre de l'Elevage et des productions animalesLe parti Union pour le progrès et le renouveau de feu Siradiou Diallo (UPR) a bel et bien tenu aujourd’hui son deuxième meeting après le retour de son président, Elhadj Bah Ousmane de son long séjour canadien. A la tribune officielle, Thierno Ousmane Diallo, le ministre de l’Elevage  et secrétaire à l’organisation du parti était l’un des orateurs qui a beaucoup été écouté.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, un condensé de son long message :

« Il n’est pas mouvais de contester le chronogramme donné par la CEN. Mais, le problème, c’est quand on menace de mettre la vie des enfants en danger. Nous savons qu’à chaque manifestation on enregistre des morts, mais on contenue toujours.

Si on devrait poursuivre un parti politique pour des propos ethnique, nos amis d’à côté (ndr UFDG) aurait déjà fermé leur parti puisqu’à chaque fois il parle, on n’entend parler que de leur ethnie ! Etant donné qu’ils ne sont pas les seuls peulhs en Guinée, il y a bel et bien d’autres qui ne font pas parti de leur bord politique. Il n’y a que des propos ethnique dans leurs paroles.

Si tu es sur de ton poids politique pourquoi ne pas aller aux élections ? Mais, allons aux élections ! De toutes les façons, aucune loi ne dit qu’il faut commencer par les élections communales avant les présidentielles. Ils disent qu’ils ne reconnaissent plus la CENI, mais ils sont entrain de placer leurs démembrements… Mais, où allons-nous ? Aimé quelque chose et son contraire ? Ce n’est pas possible.

Ils ont demandé à leurs députés de quitter l’Assemblée nationale, mais nous ne sommes pas dupes, ils sont bel et bien là-bas. Le représentant de l’UFDG a dit haut et fort que c’est le parti qui l’a envoyé à la CENI, mais pas ce parti qui leur dira de quitter puisqu’ils ont déjà prêté serment.

Ce qui est grave dans tout ça, c’est que l’opposition copie trop les autres. Elle veut copier ce qui s’est passé au Burkina Fasso, alors que ce n’est pas les mêmes réalités.

Comme je disais dans une radio de la place, notre ami Elhadj d’à coté est impliqué dans la destruction de Kaporo rails ! Il a chaud comme ça, les archives le montre bel et bien.

Œuvrons dans le bons sens, montrons que nous sommes l’alternative puisque nous, nous ne sommes pas des ethnocentristes. On disait que Bah Ousmane a Fuit ? Alors, le voleur est parmi nous ! »

De retour du siège de l’UPR, Aïssatou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 621820853

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS