Ebola : un cas confirmé qui est décédé à Kindia a fait l’objet d’un enterrement non sécurisé…

Ebola en Guinée, contrôle, défaillance, aéroport, frontière, Selon le dernier rapport sur la situation de la maladie à virus Ebola, des équipes de la riposte à Ebola ont été menacées à Toribadé, sous préfecture de Douprou, préfecture de Boffa.  Un nouveau cas confirmé et décédé a été notifié hier, 30 mars 2015 dans la préfecture de Kindia, à l’hôpital régional, l’enterrement a été non sécurisé.

Ce qui est plus préoccupant, c’est que le rapport officiel indique que ce cas était hospitalisé dans une clinique privée de la place pendant une semaine sans alerte.

Par ailleurs, trente quatre (34) décès communautaires ont été notifiés dont vingt cinq (25) sécurisés parmi lesquels un (1) est positif.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité du rapport conjoint de la coordination nationale et de l’Organisation mondiale de la Santé :

GUINEA_EBOLA_SITREP N 349 DU 30_MARS_2015-2

 

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS