Mamou, Mairie,

La mairie de Mamou

Le premier conseil semestriel sur le budget communal de  Mamou s’est tenu à la mairie , lundi 30 mars 2015. Cette rencontre qui a connu la présence de plusieurs personnalités dont le préfet Mory Diallo, a été présidée par El hadj Mamadou Hady Barry, maire de la commune urbaine de Mamou.
Dans son intervention, Mr le maire a donné le montant prévisionnel et le montant recouvert durant l’année écoulée. Sur une prévision d’un milliard  265 millions 491 mille 502 Francs guinéens (1 .265 491 532 GNF). Une somme de huit cent cinq millions cent quarante huit mille deux cent soixante dix Franc Guinéens (805 148 270 GNF), n’a pas pu être recouverte. Soit 63,70% de réussite.

Face à cette situation, le secrétaire général de la commune a donné quelques raisons qui ont empêché le non recouvrement total du budget prévisionnel de 2014.

 Cette perte est due à la non perception de certaines taxes et à la faible perception des  impôts comme: la redevance d’occupation privative des domaines, la contribution foncière unique, la taxe professionnelle unique, la taxe unique sur les véhicules et autres produits d’exploitations.

Mamadou Hady Barry à ensuite demandé au conseil de passer en revu les différentes rubriques budgétaires en vue de faire, dans un esprit d’équipe,  le parallèle entre les prévisions de recettes et les réalisations effectuées,
et établir le reste à réaliser pour parvenir à des mesures correctives, avant de donner le budget primitif de l’année 2015. Ce budget s’élève à un milliard quatre vingt onze millions six cent trente neuf mille trois cent trente deux mille Francs guinéen (1 091 639 332 GNF).

Sur la question des réalisations faites pour l’exercice 2014, le secrétaire général de la commune de Mamou répond qu’il n’y a eu que l’achat d’un camion vidangeur et le reste des activités orientées sur l’assainissement.

Pour le budget primitif de l’année 2015, le conseil a décidé d’investir comme suit :

·       Assainissement de la commune : 160 000 000 GNF

·       Achat d’un véhicule pour le maire : 45 000 000 GNF

·       Un forage pour la commune : 150 000 000 GNF

·       L’entretien des 3 véhicules de la mairie : 100 870 666 GNF

Un budget revu à la baisse cette année, car celui de l’année dernière n’a pas été atteint à cause, selon le Maire, du fait que la fête de l’indépendance n’a pas eu lieu à cause de la maladie à virus Ebola.

En concluant les travaux de la session, le maire de la commune urbaine de Mamou, Mr Elhadj Mamadou Hady affirme qu’il compte sur l’esprit de responsabilité des conseillés communaux pour un examen minutieux du document budgétaire avant d’avouer que la mairie de Mamou n’a pas l’appui nécessaire de sa politique de développement.

Barry Mamadou Mouctar

00224 655 32 84 85

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin