Opposition, politique, Guinée, Cellou Dalein, Aboubacar Sylla

Aarchive

L’appel de l’opposition républicaine à une journée ville morte ce jeudi 2 Avril 2015, reste moins  suivi à Kaloum, centre administratif de la ville de Conakry. Comme d’habitude, cette commune a reçu des travailleurs tant du secteur privé que de l’administration publique,  a constaté sur place l’envoyée spéciale de Guineematin.com.

Si l’appel de l’opposition républicaine a été  plus ou moins strictement suivi à certains endroits de la capitale Conakry, c’est le contraire à  Kaloum.  Malgré quelques rares boutiques qui ont été fermées,  la majeur partie des lieux administratifs ont été tous ouverts à la première heure.

 Plusieurs citoyens rencontrés sur place  ont affirmé être dans l’obligation de vaquer à leurs occupations, car disent-ils, le guinéen vit au quotidien. Pour d’autres, l’opposition et la mouvance devraient avoir un terrain d’entente pour sauvegarder la paix et l’unité Nationale.

De retour de Kaloum, Aissatou Diallo

621 82 08 53

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin