Elections présidentielles : Sidya Touré propose  le scénario Nigérian

Sidya Touré, UFR
Archive

L’assemblée générale de l’Union des Forces Républicaines (UFR) de ce samedi 4 avril 2015 a été présidée par le leader du parti, Sidya Touré. Il a  fustigé le régime du Pr Alpha Condé et appelé ses militants à la mobilisation. Evoquant la dernière élection présidentielle tenue au Nigeria, il propose à  l’opposition guinéenne, dont-il est le plus âgé après Jean Marie Doré, de suivre l’exemple de l’opposition Nigériane. 

Le président de l’UFR félicite Goodluck Jonathan, le président sortant, d’avoir organisé les élections et accepté de les perdre : « c’est l’objectif de tout homme d’Etat », mentionne Sidya Touré avant d’ajouter que l’élection de Bouhari a démontré que l’opposition est capable de s’unir au delà des régions. « C’est une leçon pour nous qui voulons faire partir Alpha Condé avec tous les moyens, de manière légale pour tous les guinéens ».

Selon le Président  de l’UFR, le régime actuel est un régime sans foi : « Si on donne un prochain mandat de cinq (5) ans au Pr Alpha Condé, ça sera de la catastrophe dans le pays.  C’est la raison pour laquelle nous avons demandé une ville morte, une alerte. C’était pour dire attention, nous ne voulons pas qu’il y ait des problèmes dans ce pays », déclare-t-il.

Sur le déroulement de la journée ville morte, Sidya Touré a précisé que l’appel a été entendu par les militants de l’opposition : «  l’appel a été entendu par nos militants,  et a entraîné un véritable ralentissement des activités dans la ville de Conakry. Il ne s’agit pas de savoir si ça a marché à 100%. Notre objectif, c’est d’éviter que des choses comme ça se répètent dans notre pays. Nous sommes contents de ce résultat, mais si nous n’avons pas de résultat pour nos revendications, nous reprendrons les manifestations de rue », a-t-il promis.

Yacine Sylla pour Guineematin.com

Tel : (+224) 628 71 71 56

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS