Les jeunes de Timbo exigent le départ du sous-préfet, Amadou Bah, accusé « d’espionnage »

Timbo, CRDC’est à 18 heures que l’ultimatum de la jeunesse va expirer ! Il a été demandé au président de la CRD de Timbo, au préfet et gouverneur de Mamou de faire partir monsieur Amadou Bah de la sous-préfecture de Timbo.

La jeunesse accuse l’autorité locale « d’espionnage » au compte du parti au pouvoir, rapporte un habitant qui a joint Guineematin.com au téléphone.

Rencontré ce matin par un de nos informateurs à Timbo, le sous-préfet a dit être très surpris de la volte-face de la jeunesse de cette localité qui était jusque-là très sympathique et avec laquelle il se comprenait.

Par ailleurs, les jeunes de Timbo exigent le départ du directeur de l’école…

A suivre !

 

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS