Menacé par les populations, le préfet de Faranah « rentre » à Conakry pour le moment

Marie Kenneth Guilavogui, RPG, préfet de Faranah« Je ne peux pas vous parler de cette manifestation puisque je ne suis pas sur place… C’est compliqué ! », a entre autres dit Madame Marie Kenneth Guilavoqui, préfet de Faranah, au téléphone de Guineematin.com

C’est seulement à 12 heures 50 que Guineematin.com a pu échanger avec la patronne de la préfecture de Faranah. Après avoir appris ce qui se tramait contre elle dans la ville de Faranah, l’ancienne directrice de campagne du RPG (pendant les élections législatives de 2013) a décidé rebrousser chemin. Elle qui était en route de Faranah est ainsi obligée de revenir sur ses pas en attendant de comprendre un peu plus ce qui se prépare contre elle par ses gouvernés. « Oui ! Pour le moment, je rentre à Conakry… », a notamment dit Marie Kenneth Guilavoqui, en promettant de recontacter Guineematin.com dès qu’elle en saura davantage…

Selon nos sources, certains citoyens reprochent à Marie Kenneth Guilavogui de n’avoir pas su trancher convenablement les problèmes entre les communautés de Faranah, notamment sur la gestion des fonds reversés par la société Belzone aux ONG locales à Sâbéré Kalia, dans la CRD de Maréla. La désignation des représentants du RPG à la CENI avait aussi créé des frustrations au sein de la population. C’est ce qui avait même valu une convocation du préfet à la présidence…

Mais, comme c’est souvent le cas, la patronne de la préfecture de Faranah peut également n’être qu’une victime des conflits d’intérêts que se livrent les politiques, surtout quand son « clan » devient moins audible à Sékoutouréya…

En tous les cas, Guineematin.com a été informé que ce matin (samedi 4 avril 2015), des jeunes sont sortis manifester contre l’autorité préfectorale et demander le départ de la patronne de la préfecture. Une des « armes » utilisées contre Marie Kenneth aujourd’hui est d’ailleurs le serpent qui avait également était sortie contre un ancien gouverneur de la région, Mbemba Bangoura, obligé de renoncer à ses fonctions pour se sauver au temps du général Lansana Conté.

Nouhou Baldé

 

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS