Détournement de revenus miniers à Faranah: Des hauts responsables cités dans une affaire de plusieurs milliards

Selonmines un ressortissant de Sabèrè Kalia, l’un des deux districts où la société Bellezone développe ses activités à Fraranah, les autorités administratives  détournent 35 %  de la taxe superficiaire destinée  à la communauté riveraine.

La société Bellzone est établie sur deux districts de Faranah. A cet effet, les revenus destinés à la population riveraine appartiennent à ces deux localités. Notre informateur nous indique  que 70 pour cent de ce revenu sont destinés aux deux districts, et les 30 autres pour cent à la sous préfecture et à la  préfecture de Faranah.

Bellezone opére dans les districts de Kalia et de Sabèrè kalia. Nous, nous sommes du second district . A chaque année, la société verse environ 1 milliard Gnf au niveau de la préfecture de Faranah. la clés de répartition est la suivante: 70 pour cent sont destinés aux deux districts. La sous préfecture et la  préfecture de Faranah s’attribuent les 30 autres pour cent. Depuis lors, à chaque fois que Bellzone s’acquitte de son devoir là, les autorités partagent selon la clés de répartition, mais la part de Sabèrè kalia a toujours été détournée par les mêmes autorités.

Parlant des personnes qui seraient impliquées dans cette grosse affaire de détournement, notre informateur cite tous les responsables administratifs qui se sont suivis   à la mairie, à la préfecture et au gouvernorat de Faranah depuis 2007. Parmi ceux-ci,  l’ancien gouverneur Thierno Ousmane Diallo  et l’ancien préfet Mohamed Lamine Doumbouya.

L’année dernière nous avons jugé nécessaire de réclamer notre part et nous avons adressé des courriers à la sous-préfecture et à Monsieur Thierno Ousmane Diallo, ministre de l’Elevage, qui était gouverneur de Faranah à l’époque. Il s’est rendu dans le district en prenant des engagements. Il nous a promis qu’en 2014, nous serions les premiers à récupérer  notre part. L’ancien préfet que Madame Kenneth Guilavogui a remplacé avait pris les mêmes promesses, mais tout ces engagements ont été pris sur fond de campagne électorale.

Ce samedi 4 Avril 2014, une grogne sociale a empêché Madame le préfet de Faranah  Marie Keneth Guilavogui, d’accéder à la ville alors qu’elle revenait de Conakry. Notre informateur affirme que les habitants de Sabèrè kalia, qui sont en concertation pour savoir comment procéder pour exiger leur dû, ne sont pas mêlés à cette manifestation.

Tous les conflits dont vous entendiez parler ces derniers jours à Faranah, sont d’ordre politique. C’est une querelle entre les deux sections du Rpg au sujet de la représentation du parti au sein des démembrements de la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI.

Selon le code minier en vigueur, les sociétés minières qui évoluent dans le domaine de l’or et du diamant ont obligation de reverser les 0,4 pour cent de leurs revenus  respectifs  aux communautés riveraines de leurs zones d’exploitation. La gestion de cette manne financière est souvent entretenue  dans le plus grand flou. C’est le cas des  sous préfectures de Banora dans Dingyuiraye et de Siguirinin  dans Siguiri où les populations ont du mal à  percevoir les retombées de la Société Minière de Dinguiraye.

A suivre!

Thierno Amadou Camara, pour guineematin.com

+224 622 10 43 78

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS