TPI MamouCinq jours après la mort de Mamadou Aliou Bah, l’éleveur qui a été tué par les voleurs de bétail, les autorités préfectorales se décident enfin d’aller partager la douleur des citoyens du district de Sorya dans la sous préfecture de Boulliwel. C’est dans l’après-midi d’hier, vendredi 04 avril 2015 que le préfet de Mamou a effectué une visite à Sorya Boulliwel, située à 57 km de Mamou, accompagné d’une forte délégation du RPG arc-en-ciel.

Conduite par le Préfet de Mamou, Mory Diallo, cette délégation était composée de l’honorable Moussa Bangoura du RPG, de Bappathé Barry du RPG, du colonel Oumou Bah de la gendarmerie départementale de la région administrative de Mamou, de l’adjudant Djoubaté de la gendarmerie nationale, du commissaire central de police, du vice maire et Sira Bayo du RPG.

Dans son allocution de circonstance, le préfet de Mamou, a dit : « le vol est un phénomène de société. Le vol de bétail est un fléau que nous devons tous combattre. L’économie de la Guinée se repose sur deux (2) pieds : l’agriculture et l’élevage. Celui qui vol, détruit l’économie de la Guinée ».

Dans la réponse adressée à la délégation par le président du district de Sorya, Elhadj Yéro Bah a surtout indiqué que « tous les bandits que nous déferons à la gendarmerie ne font même pas  une semaine en prison. Donc, c’est vous nos responsables qui êtes responsables de cette situation ».

Dépasser par la réaction des sages de Sorya, Mr Mory Diallo s’est défendu et a également défendu le nouveau procureur de Mamou dans la libération des voleurs de bétail, expliquant qu’ils sont tous les deux nouveaux par rapport à ce qui avait été enregistré précédemment…

La délégation a offert 2 sacs de riz, un carton de savon et une somme de cinq cent mille francs guinéens (500 000 GNF) à la famille du défunt Mamadou Aliou Bah.

Finalement, la visite a été clôturée par des bénédictions pour la paix, la sécurité et la cohésion, formulées par le grand imam de Sorya.

Barry Mamadou Mouctar

Tél. : 00224 621 607 907 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin