TPI MamouSelon des informations confiées à Guineematin.com, neuf (9) prisonniers sur les quinze arrêtés dans le conflit domanial entre les populations de N’Diaré et de Bantankountou à Mamou ont été libérés avant-hier, mercredi 08 avril 2015, sans procès. Ces personnes étaient considérées comme les présumés responsables des affrontements sanglants entre les deux communautés, que certains qualifient d’affrontements entre Peulhs (de N’Diaré) et Roundés (de Bantankountou).

Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com cet après midi, Elhadj Mamadou N’Diaré a confirmé la nouvelle : « Effectivement, 9 personnes ont été libérées par on ne sait qui. Nous ignorons les raisons parce qu’il n’y a pas eu de procès d’abord. Nous avons saisi les autorités, mais puisque le ministre de la justice, Me Seik Sakho est en tournée, nous l’attendons pour savoir les raisons. Pour le moment, on ne sait pas qui est derrière leur libération et pour quelle raison. Pour le moment nous attendons le retour du ministre », dit-il.

A rappeler qu’il y a quelques mois, un conflit domanial avait opposé les populations de ces deux localités. Un conflit qui avait tourné à un affrontement sanglant entre les deux communautés où on avait enregistré plusieurs blessés, une dizaine de cas incendiés.

A l’époque, la gendarmerie de Mamou avait procédé à une dizaine d’arrestations dans le village de Bantankountou.

Aujourd’hui, la question qui se pose au niveau des ressortissants de Mamou est de savoir pourquoi la libération de ces 9 personnes alors qu’il n’y a pas eu de procès ? Qui est derrière et pour quel motif ?

Nous y reviendrons…

Mamadou Alpha Baldé

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin