Mouctar Diallo, président des NFDUne commission d’organisation continue de travailler sur les voies et moyens de faire de la marche du lundi 13 avril prochain un grand succès. « À Conakry ici, nous serrons dans toutes les communes », a dit l’honorable Mouctar Diallo, président des NFD.

Aucun point de ralliement, ni d’itinéraires n’ont été pour le moment indiqués par l’opposition, alors que les habitants de la capitale guinéenne non intéressés à la marche de l’opposition cherchent à savoir par où passer pour leurs lieux de travail.

La méthode adoptée ainsi par l’opposition semble s’orienter vers une psychose généralisée pour une paralysie totale de Conakry.

Par ailleurs, dans leur élan de défier les délégations speciales des différentes communes, sensées recevoir leur autorisation d’occuper les espaces publics, les opposants ne semblent pas vouloir respecter la procédure de demande d’autorisation. En tous les cas, à l’occasion de leur dernière conférence de presse, le mercredi 8 avril, les leaders ont répondu à une journaliste qui a posé la question « nous allons vous adresser nos courriers », avec un éclat de rire…

L’opposition guinéenne a déclenché une série de manifestation et d’actes de défiance du pouvoir pour exiger l’organisation des élections locales avant les élections présidentielles fixées au 11 octobre prochain.

À suivre !

Nouhou Baldé

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin