Faranah: le centre de santé de marella toujours fermé aux patients

DSCF5074
Hôpital de marella

Selon des informations recueillies sur place par Guineematin, ce samedi 11 avril 2015 , l’hôpital public de marella  demeure fermé depuis plus de deux mois. Depuis une révolte de citoyens en colère qui s’ en étaient pris  à cet édifice public, seul le grand portail qui mène à l’intérieur de la cours est ouvert aux citoyens qui y viennent souvent  puiser de l’eau à la pompe. A l’origine de la dite grogne, la gestion d’un suspect d’Ebola.

Un homme parti auparavant assister à l’enterrement d’un parent décédé d’Ebola  à Faranah a été contraint à se soumettre à la dure épreuve de la quarantaine. Quelques jours après,  ces cohabitants de Marella ont mal accueilli l’annonce de sa mort. Soupçonnant les autorités de procéder à une élimination physique des citoyens,  une foule en colère s’ est alors dirigée vers l’hôpital.

La fermeture de ce centre de santé affecte la population qui pour trouver un autre centre de santé adéquat,  est souvent obligée  de transporter leurs malades soit à Faranah située à 90 Kilomètres  très de là,  ou à Mamou distant de 95 kilomètres.

C’est cette même vague de colère qui a fait partir le sous-préfet, remplacé par Bandjan Kourouma, l’actuel maître de la sous préfecture.

De Faranah, Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de Guineematin.com

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS