Faranah/sabérè-kalia: Après 72 heures de pourparlers sans réussite, citoyens et autorités locales se transportent à la préfecture

20150413_151629
Délégation et sages de Sabèrè-kalia

Dans le cadre de la réclamation de leur part  liée à la taxe  superficiaire  que paye  la société  Bellezone, des citoyens et ressortissants de Sabèrè-kalia sont en bras de fer avec leur maire, Monsieur Sidibé, qu’ils accusent de détournement de la part de leur localité, au profit des autres Co bénéficière comme  Kalia. Cet lundi 13 avril 2015 soir, les membres d’une délégation en provenance  de Conakry, soutenus par un nombre important de résidents,  sortent d’une discussion qui a démarré le samedi 11 avril 2015, à la mairie de Marélla. Les deux parties et d’autres responsables indirectement concernés, comme le sous-préfet,  acceptent  que  l’affaire soit portée devant les autorités préfectorales. Ce dimanche 12 avril 2015, guineematin en a discuté avec le secrétaire général chargé des collectivités de la préfecture de Faranah. Monsieur Kourouma affirme que Bellezone, depuis son installation , ne s’est soumise à cette obligation que deux fois: 2013 et 2014.  L’argent de 2013 a été orienté vers la construction d’un certain nombre d’infrastructures publiques dans des localités bénéficiaires  outre celle de Sabèrè-kalia. Ce, qui a été mal perçu par les omis.  Cette injustice aurait pu être réparée à l’occasion de la répartition de 2014. Selon un argument brandit par les protestataires et  soutenu par le sous-préfet, c’est ce qu’avaient promis  les autorités préfectorales et régionales de l’époque. A la surprise des omis de 2013, l’argent de 2014 aussi a été alloué à la finition des édifices antérieurement entamées.  Pour calmer la situation, les autorités ont proposé aux citoyens d’oublier ce qui s’est passé et de se rassurer qu’ils seront prioritaires dans la répartition de la taxe qui sera versée au compte de l’année 2015. Cette proposition  est refoulée par les gens de Sabèrè-kalia. Malgré la présence de la société Bellezone dans ces localités ont sabèrè-kalia depuis plus de cinq (5) ans, l’on ne parle  que ses taxes de 2013 et 2014.   Où est alors est passée ce que devrait payer cette société depuis son installation? Sur cette question , le secrétaire général des collectivités et le gouverneur ne semblent pas avoir une même réponse. Le premier  dit qu’il a tout fait pour que Bellezone paye ses arriérées, mais en vain. Quand au gouverneur Philan Traoré, il jette un certain discrédit sur cette affirmation. Guineematin  poursuit ses  tentatives de joindre la chargée aux relations communautaires au compte de Bellzone, qui ne décroche pas encore. Depuis samedi dernier, le maire, le sous préfet le secrétaire général de la mairie de la CRD de Marélla et les conseillers ont du mal à convaincre  citoyens de Sabèrè-kalia. Les débats ont pourtant été très houleux et parfois contradictoires. Face à ce blocus, tous se sont entendus sur le principe de partir essayer de finaliser les pourparlers devant les autorités préfectorales de Faranah. Nous y reviendrons!

De Marélla, Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de guineematin.com

+224 622 10 43 78

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS