« A Cosa, les agents visent les personnes et tirent à balle réelle », rapporte une militante de l’UFDG

manifestationsLe quartier Cosa a été très éprouvé ce mardi 14 avril 2015 par des manifestations des jeunes qui continuent d’être réprimés par les forces de sécurité. Contrairement à hier, il y a eu beaucoup plus d’agent aujourd’hui et les tirs sont également plus nombreux ce mardi, rapportent plusieurs témoins qui ont contacté Guineematin.com au téléphone.

Un policier armé, à Cosa, commune de Ratoma
Un policier armé, à Cosa, commune de Ratoma

« A Cosa ici, les agents visent les personnes et tirent à balle réelle », déplore une habitante de ce quartier, rappelant le contexte de la résurgence de ces violences dans ce quartier réputé très proche de l’opposition.

« Le président Elhadj Cellou était chez les grandes gueules de la radio Espace Fm. En quittant la radio, il est remonté par Cosa ici pour nous saluer. Evidemment, étant notre président, nous sommes sortis en un très grand nombre pour le saluer. Et, dès qu’il a quitté les agents ont dit qu’on a défié le pouvoir et qu’on s’est montré ouvertement contre eux. C’est à partir de ce moment-là qu’ils ont commencé à tirer directement sur les populations », a expliqué une militante de l’UFDG qui habite non loin du très chaud carrefour Cosa.

A rappeler que le reporter de Guineematin.com posté à Cosa a révélé la blessure par balle d’un jeune de 23 ans, Maurice Doré, dans la journée de ce mardi 14 avril 2015.

A suivre !

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS