Bah Ousmane, ancien ministre des Travaux publics, président de l'UPRLe ministre Bah Ousmane assume de développer des stratégies pour empêcher les manifestations des jeunes sur l’axe Hamdallaye-Cosa. Se disant même honoré des accusations du président de l’UFDG, le ministre conseiller à la présidence de la République et président de l’UPR avoue mener des stratégies actuellement pour empêcher les jeunes de l’axe Hamdallaye-Cosa de sortir manifester.A rappeler que c’est lors d’une sortie récente chez nos confrères des Grandes Gueules de la radio Espace Fm, Elhadj Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, s’était félicité de la sortie massive des jeunes de l’axe Hamdallaye-Bambéto, malgré les tentatives de les en empêcher par la corruption. Cellou avait alors directement cité Bah Ousmane et certains commerçants de ce qu’il a appelé la corruption des jeunes de l’axe…

Même s’il a dit ne pas vouloir répondre à ces propos qu’ils dit stériles, Elhadj Bah Ousmane, a appelé les uns et les autres à voir sérieusement qui de celui qui veut faire sortir les enfants et de celui qui veut les en empêcher les aime quand on sait ce qui leur arrive dans les manifestations de rue où ils ne sont que des faire-valoir des desideratas politiques…

Interview réalisée au domicile de Bah Ousmane par Fatoumata Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin