Sidya Touré, UFRC’est le président de l’UFR, Sidya Touré, qui a présidé l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, ce samedi 18 avril 2015. Très engagé pour la poursuite des manifestations de l’opposition, Sidya Touré a plaidé pour une forte mobilisation humaine dans toutes les cinq communes de la capitale guinéenne le lundi 20 avril et également sur toute l’étendue du territoire national, le jeudi 23 avril 2015.Dans son discours adressé aux militants et sympathisants du parti républicain, le président de l’UFR a justifié les manifestations de l’opposition, malgré les multiples appels au dialogue.  » On nous appelle au dialogue, mais nous avons maintes fois été au dialogue et après tous, ils mettent les accords  dans les tiroirs », a regretté Sydia Touré. Poursuivant son intervention Sydia Touré dira que leur objectif est que les élections soient organisées « comme il se doit ». Depuis fin mars 2015, l’opposition réclame l’organisation des élections communales avant celles présidentielles fixée au 11 octobre prochain, par la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Parlant des manifestations à venir, Saikou yaya Barry, secrétaire général du bureau exécutif du parti , a accusé le parti au pouvoir, le Rpg arc-en-ciel, de distribuer de l’argent pour des fins de sabotage des manifestations de l’opposition.

Présente à cette assemblée, Madame Aissata Daffé, présidente des femmes du parti, estime que l’infiltration des manifestations de l’opposition est  une campagne habituelle du parti au pouvoir. Toutefois, elle déclare que l’opposition ne reculera point face à cette situation. « Par ce que ce sont des manifestations pacifiques », ajoute-t-elle.

Fatoumata Yacine Sylla, de retour du siège de l’UFR à Matam pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin