femmes fuientDepuis 18 heures 30′ ce lundi 20 avril 2015, le train de la compagnie CBK-Rusal a été immobilisé par des jeunes en colère, au niveau du camps carrefour, lorsqu’il était en partance pour Kaloum en provenance de Kindia, a appris Guineematin.com d’un habitant du coin.

Informée de la situation, les autorités ont fait intervenir des agents des forces de sécurité. Les jeunes qui avaient fuit, laissant le train toujours immobilisé là, sont revenus peu après. Ils ont réussit à chasser les agents des forces de l’ordre qui étaient intervenus et contrôlent le carrefour.

Au moment où nous mettions cet élément en ligne (20 heures 26) , la circulation était coupée à ce niveau, empêchant tout passage de véhicule entre Bambéto et Cosa.

« Les jeunes ont érigé un barrage et brûlent des pneus. Les véhicules qui vont à Cosa ne dépassent pas le carrefour du camp Alpha Yaya Diallo », confie un habitant à Guineematin.com, dans la soirée de ce lundi 20 avril 2015.

Sur les circonstances de l’arrêt du train, notre informateur décrit:  » C’est aux environs de 18 heures 30 minutes, que des jeunes ont commencé par des barricades sur la voie du train et des jets de pierre. Les jeunes se sont livrés à des actes de vandalisme, empêchant le train jusque-là, de bouger ».

Toutefois, cette manifestation n’a rien à voir avec une réclamation du courant électrique, selon notre informateur qui ajoute que le quartier a le courant cette nuit. Ce qui laisse croire qu’il s’agit d’une suite des manifestations de l’opposition.

Thierno Amadou Camara pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin