Pita, préfecture Saisie d’une lettre d’information signée de 5 formations politiques, Mme le maire de Pita, Hadja Fatimatou Téliré BAH a autorisé la manifestation de l’opposition dans sa commune ce jeudi 23 avril à partir de 13 heures, a appris le correspondant de Guineematin.com basé à Labé d’une source officielle.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de la marche pacifique initié par les leaders nationaux de l’opposition républicaine, cinq formations politiques dont l’UFDG, l’UFR, le PEDN et le RDIG évoluant à Pita ont adressé une lettre d’information à la mairie pour annoncer l’organisation d’une manifestation pacifique ce jeudi 23 avril à partir de 13 heures.

Au cours d’une séance de travail avec les organisateurs, les autorités communales ont salué le respect de la démarche administrative, selon l’adjoint au maire de la commune urbaine : «ils ont écrit pour information. On a cherché à travailler avec eux pour leur dire de tout mettre en œuvre pour canaliser leurs hommes et leurs marches. Nous ne souhaitons pas la violence. Qu’on ne dérange rien et qu’on ne dérange personne. C’est bon que cela soit sur un plan national. Si tout le monde demande de le faire, ils n’ont qu’à le faire mais que personne ne provoque quelqu’un. On s’est entendu sur ces aspects lors de la réunion préparatoire avec les partis signataires » explique au téléphone de Guineematin.com Midiaou Bendougou DIALLO.

Les autorités communales ont aussi accepté l’itinéraire défini par les organisateurs «malgré qu’on soit  jeudi, jour du marché hebdomadaire de Pita.»  

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 11 35 15 & 622 269 551

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin