Hôpital LabéLa manifestation organisée le jeudi 23 avril dernier par les partis politiques de l’opposition républicaine dans la commune urbaine de Labé a fait au total un mort et 20 blessés dont 6 gendarmes et 2 policiers, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture d’une source officielle.

Lors de la manifestation de l’opposition républicaine dans la ville de Labé, l’hôpital régional a enregistré dans la journée du jeudi 23 avril dernier 12 blessés parmi les manifestants dont 2 hospitalisés, rapporte une source hospitalière qui a requis l’anonymat.

Du côté des services de sécurité, la gendarmerie a enregistré 6 blessés et les policiers 2, selon le Gouverneur de région, Sadou KEÏTA.

Tous les blessés l’ont été par coups de projectiles et de matraques, estiment certains responsables de l’opposition.

Quant au cas du décès enregistré, plusieurs versions continuent d’être diffusées sur les circonstances de ce drame. Aujourd’hui, on parle de coup tordu par les bourreaux alors que jeudi soir on parlait d’utilisation de bâton.

Les autorités régionales par la voix du Gouverneur de région, Sadou KEÏTA a déjà promis l’ouverture des enquêtes pour situer la responsabilité et déterminer les circonstances de l’assassinat du jeune, Ousmane BAH, apprentis maçon originaire du district de Donghi dans la sous-préfecture de Dalein.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 11 35 15 & 622 269 551

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin