ufr0Ce jeudi 23 avril 2015, la manifestations de l’opposition a été observée  dans la commune de Matam, fief de l’Union des Forces Républicaines (UFR). Les manifestants ont cherché à se rendre au niveau des  carrefours en  rangs dispersés. Aux environs de  11 heures, certains d’entre eux ont réussi à mettre du  feu sur des  pneus au carrefour constantin.

Ce feu a été éteint par des jeunes non manifestants avant même l’arrivée d’un camion de la police. Les  manifestants se sont alors dispersés et se sont retrouvés au siège, d’où ils étaient partis.
Des rumeurs sont parvenues que les jeunes de la Kasse menaçaient d’attaquer le siège de  l’UFR. C’est ainsi que certains manifestants ont tenté d’aller affronter ces  gens, avant de changer d’avis.
Quelques instants après,  les responsables du parti, présents au siège, ont reçu un appel les informant que le domicile de leur leader Sidya Touré à la minière, était assiégé par des agents des forces de l’ordre. Ils se sont ainsi rendus sur les lieux, où il y a eu une mobilisation de militants et des sympathisants. Très en colère, certains  ont érigé des barricades à la devanture du domicile de leur leader, en protestant contre les gendarmes qui étaient postés aux alentours du domicile.
Le commandant de l’équipe a expliqué au député Saï0kou Yaya Barry, un des responsables de l’UFR, que leur présence sert à protéger le leader contre certaines personnes mal intentionnées qui se livrent à des actes peu reluisants, se faisant passer pour des agents des forces de l’ordre.
C’est ainsi que les responsables ont calmé les  manifestants. Tout cela se passait aux alentours de la cour. En ce moment précis, Sidya Touré s’adressait aux autres militants et responsables du parti, présents dans la cour. Il a demandé aux militants de se calmer et de rentrer chez eux en laissant quelques jeunes seulement dans la cours. Sidya Touré a surtout demandé à ce que  les gens se préparent  pour des prochaines manifestations, car dit-il, ils  poursuivront jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.
C’est par ces appels au calme et à la vigilance que la manifestation de ce jeudi a pris fin à l’UFR de Sidya Touré .
Yacine Sylla pour Guineematin.com 
Facebook Comments

Commentaires

Guineematin