Mamou : quatre  militants de l’opposition détenus à la maison centrale

TPI MamouQuatre militants de l’opposition interpellés lors de la manifestation organisée par la fédération UFDG et les partis alliés, le lundi 20 avril dernier dans la commune urbaine, sont toujours détenus à la maison centrale de Mamou, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Labé.

Le lundi 20 avril, les services de sécurité déployés dans la ville pour empêcher la manifestation de l’opposition avaient procédé à l’interpellation de 12 personnes. Déférés depuis le jeudi 23 avril,  ces prévenus ont comparu devant le Tribunal de Première Instance de Mamou hier vendredi 24 avril. A l’issu du procès, certains ont été libérés, selon l’honorable Djéssira TRAORE, député uninominal et responsable de l’UFDG. Mais le Tribunal de Première Instance a prononcé des peines allant de 15 jours à 2 ans de prison ferme, contre quatre accusés qui continuent de croupir encore à la maison centrale de Mamou.

La journée du mardi 28 avril prochain est déterminante pour la libération effective de ces quatre détenus. A en croire les propos de l’honorable Djéssira TRAORE qui déclare avoir obtenu une ferme promesse du préfet de Mamou, Mory DIALLO. Car, dit-elle, les responsables locaux de l’opposition ont entamé des négociations avec les autorités préfectorales, dans le cadre d’un règlement à l’amiable de ce contentieux politico-judiciaire.

A suivre….

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 11 35 15 & 622 269 551

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS