Fodé Oussou Fofana à KindiaUn tribunal quadrillé et des militants et responsables de l’opposition dans la rue, il y a un risque de nouvel affrontement à Kindia ce lundi 27 avril 2015, a appris Guineematin.com dont le correspondant local se dirige vers le tribunal comme les manifestants. 

Selon des informations confiées au téléphone de Guineematin.com, les boutiques et magasins sont fermés par les militants de l’opposition qui se dirigent actuellement vers le tribunal. Mais, justement, les autorités ont soumis les lieux du tribunal sont quadrillés par les forces de l’ordre, d’où le risque d’affrontement.

Déjà, Mohamed Doumbouyah, député de l’UFR et Abdoulaye Bah, un des responsables de l’UFDG, sont à Kindia pour soutenir les responsables locaux de l’opposition. Et, au prétoire, Maître Béavoqui assure la défense des opposants interpellés lors de la marche du jeudi 23 avril 2015.

Joint au téléphone par Guineematin.com, Docteur Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG (originaire de Kindia), qui avait également participé à la manifestation, explique ces interprétations par la volonté des proches du président de la République de faire croire qu’il n’y a plus des militants de l’opposition à Kindia. « Ils n’ont absolument rien commis comme délit. Ils ont été arrêtés à mes côtés », explique notamment Dr. Fodé Oussou Fofana

Daman Mansaré reviendra plus en détail sur le déroulement de la journée d’aujourd’hui

 

 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin