Hôpital régional de Kankan 1​Le corps d’un homme a été  retrouvé  dans un puits abandonné dans l’enceinte de la cour de l’ex-aéroport de Kankan, dans la matinée du vendredi 24 avril 2015. Âgé d’une quarantaine d’années, Ousmane Konaté, la victime, est marié à deux (2) femmes et père de sept (7) enfants.

C’est au milieu de la nuit du jeudi que ce maçon de profession a quitté son domicile pour une destination inconnue. Il y a demeuré toute la nuit et toute la matinée. Ce n’est que tard la journée qu’on a d’abord retrouvé sa moto de marque Salinin, un peu  loin du lieu de meurtre.

Les bourreaux de Konaté, après leur acte, l’ont jeté dans le puits où il a été retrouvé. Ils ont ensuite mis des branches et feuilles de plante depuis le puits jusqu’à environ 20 mètres de là. Ce signe à facilité les recherches des parents et voisins qui ont retrouvé le corps de la victime.

Mairie KankanAlertées, les autorités sécuritaires et sanitaires sont intervenues et ont extrait le corps de l’homme du puits. Les examens physiques n’ont relevé aucun signe. C’est à travers des examens plus approfondis à l’hôpital régional de Kankan qu’on a compris que c’est son coup qui a été cassé.

Ousmane Konaté portait sur lui une somme de huit cent mille (800.000) GNF, son téléphone portable, un porte monnaie et un carnet d’adresse. Rien de ces objets n’a été pris par les malfaiteurs.

Le président de la délégation spéciale de Kankan est aussitôt intervenu sur les ondes d’une radio locale pour rassurer les citoyens que des enquêtes sont déclenchées et que les coupables seront traqués et traduits devant la justice.

Aux grandes pluies hivernales qui s’abattent actuellement sur la ville de Kankan, s’ajoute l’obscurité, ce qui favorise des crimes odieux dans la cité.

De Kankan, Mamadou Sounoussy Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 00224 622 39 82 83

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin