TPI de Kindia : 9 manifestants de l’opposition condamnés et 6 autres relaxés

Fodé Oussou Fofana Le tribunal de première instance de Kindia a rendu sa décision ce mardi 28 avril 2015, dans l’affaire concernant les quinze (15) personnes interpellées le jeudi 23 avril dernier  à Kindia lors de la manifestation de l’opposition.

Ces personnes étaient accusées « d’attroupement illégal sur la voie publique », de « coups et blessures volontaires » et de « détention de chanvre indien ». Dans sa décision, le juge du TPI de Kindia, monsieur Sékou Amadou Mansaré, a coupé la poire en deux  entre le parquet et la défense.

Six (6) personnes ont été condamnées à un an d’emprisonnement assorti d’une amende d’un million de francs guinéens chacun.

Trois  accusés ont été condamnés par  sursis sans amende. Un autre a été  condamné à trois mois de prison ferme et cinq cent mille francs guinéens (500.000 GNF) d’amende.

Les cinq  autres ont été relaxés pour délit non constitué.

Au  colonel Mohamed Conakry Camara, l’officier de la gendarmerie qui avait subi des violences de la part des manifestants, le TPI, a accordé un million de francs guinéens ( 1 000 000 GNF) pour compensation du dédommagement.

Malgré ces condamnations de militants, notamment à Kindia, Mamou et Conakry, les leaders de l’opposition persistent à organiser d’autres manifestations de rue contre le chronogramme électoral. La manifestation initialement prévue le jeudi prochain et reportée au lundi 4 mai prochain sur toute l’étendue du territoire national.

Daman Mansaré, pour Guineematin.com
Tel. : 621830748

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS