Mamou, Police Le commissariat central de police a réussi à mettre la main sur le présumé violeur de la fille qui a été déféré à la maison centrale de Mamou dans l’après-midi de ce jeudi 30 avril, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Labé. Ce coup de filets de la police a été réussi grâce aux témoignages de la victime hospitalisée à la maternité de l’hôpital régional de Mamou depuis le samedi 24 avril et dont l’état de santé s’est beaucoup amélioré ces derniers, a expliqué, jeudi soir, au téléphone de Guineematin.com, le père de la petite écolière.

Le jeune enseignant semble satisfait de la promptitude avec laquelle les agents de la police ont gérée sa plainte : «j’ai déposé ma plainte dans la matinée du mercredi 29 avril dernier au commissariat central. Le même jour, aux environs de 21 heures, nous avons pu mettre la main sur le présumé violeur qui a l’habitude de passer devant notre concession. La fille l’a reconnu. Ce sont ses déclarations qui ont orienté la police.»

Il convient de signaler que le prévenu Alhassane CAMARA qui se dit être chauffeur de profession a nié les faits qui lui sont reprochés. Même si le quartier estime que l’accusé est connu délinquant endurci dans la ville de Mamou.

Il a été déféré à la maison centrale de Mamou ce jeudi 30 avril aux environs de 15 heures, selon le père de la fille qui a été violée le samedi 24 avril un peu après 20 heures.    

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 11 35 15 & 622 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin