KankanLe président de la République, Alpha Condé, a fait ce samedi une visite improviste à Kankan. C’est tard, le vendredi que la nouvelle a été officialisée dans la cité de Nabaya-Kankan.  Le Préfet El. Aboubacar Sidiki Kaba est passé sur les ondes de la radio rurale pour inviter les citoyens de Kankan à réserver un accueil chaleureux au premier magistrat du pays.

Mais, cette nouvelle n’est pas tombée à temps. A 7 heures 30,  magasins, boutiques, écoles et stations services étaient restés fermés. Au stade M’Ballou Mady Diakité Glao de Kankan où la délégation présidentielle était attendue, n’étaient présents  que la commission d’organisation mise en place à cet effet, trois orchestres musicaux et des enfants.
Plus la journée se prolongeait, plus les données changeaient. A 11 heures 40,  le commerce avait légèrement commencé avec des portes semi-ouvertes, quelques stations services ont commencé à servir.

Kankan,Le stade M’Ballou Mady Diakité de Kankan, n’a pas fait sa mobilisation traditionnelle pour de tels événements. A la tribune, il n’y avait que des femmes habillées aux couleurs du parti. Devant la tribune, il y avait les artistes des trois orchestres et quelques curieux. On pouvait aussi constater la présence des mouvements de soutien au Président comme le Mouvement Alpha DANKAMA et  le MO.MAC (Mouvement Malick Condé). Ces mouvements sont créés et gérés par des cadres de l’administration publique pour lesquels le Président n’a pas fait de cadeau dans son discours. Il dira que ce ne sont pas ces cadres qui l’ont  mis au pouvoir. « Ce sont ceux qui disent « RPC », la population paysanne et analphabète », dira-t-il plus tard dans son discours.

Traditionnellement, l’accueil du président de la République mobilise toutes les corporations de Kankan : les transporteurs et leur syndicat qui étaient influents, les fonctionnaires du secteur public et privé, les commerçants, les hommes de métier et les inconditionnels du parti. Toutes les rues et ruelles de Kankan se bloquent et tous les esprits se polarisent sur l’événement. Habituellement, la rentrée du stade M’Ballou Mady Diakité de Kankan se bloquent à partir de 8 heures quand le président doit y être reçu. Le mure de la cours de la préfecture est aussi occupée et surplombée par des jeunes et même certains adultes n’ayant pas de place à l’intérieur.

Kankan, MOMAOMais, hier, c’était tout à fait le contraire. Les vélos, motos et les véhicules qui n’avaient jamais eu accès au paravent en ont eu ce samedi au stade, tellement qu’il manquait de monde. Certains citoyens et militants du parti ont été unanimes qu’il y avait eu plus de mobilisation le 15 mars dernier, lorsqu’une visite du président avait été annoncée sans se concrétiser. D’ailleurs, le président était revenu sur cet événement « l’autre fois, un imbécile est venu vous mentir que j’ai dois venir ici », a-t-il dit.

Le préfet et le président de la délégation spéciale de Kankan, Elhadj Fodé 4 Kourouma, sont intervenus à la radio Baobab fm pour demander une mobilisation massive de la population de  Kankan, mais rien n’en a été. Le préfet et le président de la délégation spéciale sont finalement sortis dans la ville pour intimider les citoyens qui n’ont pas effectué le déplacement à rallier le stade sans grand succès. Justement, face au marché Lofeba, le préfet et le président de la délégation spéciale ont tenté d’intimider des citoyens, ont confié certains à Guineematin.com, à travers son correspondant local.

KankanMessieurs Thierno Souleymane Bah et Amadou Barry, considérés comme des saboteurs, en ont servi d’exemple, a appris Guineematin.com. Mais, au fur et à mesure que ces autorités locales avançaient dans le marché, ils trouvaient encore beaucoup plus de « saboteurs ». Le même scenario s’est produit devant l’artère qui longe l’université de Kankan où le préfet et le président de la délégation spéciale ont eu des chaudes discussions avec des citoyens.

Selon beaucoup de commentaires, l’incohérence de l’organisation a été telle que c’est un message totalement opposé qui avait été véhicule la veille et tôt le matin, puisqu’on invitait à cette réception du président que les militants du RPG arc-en-ciel, ce qui a frustré ceux qui militent ailleurs qui leur a fait dire que le président Condé qui est annoncé-là venait en tant que président du RPG arc-en-ciel et non le chef de l’Etat…

KankanConcernant le dispositif sécuritaire et l’organisation, ils laissaient désirer. C’est pourquoi, quand le président est arrivé, une bousculade a failli produire assez de dégâts. Ce sont les reporters de Guineematin et de Horizon fm de Kankan qui ont pu sauver le doyen Mansa Sarbou Keïta (AGP Kankan) du pire.

A rappeler que parmi les membres de la délégation présidentielle qui a visité Kankan et qui se trouve ce dimanche à Siguiri, on notait la présence  de monsieur Albert Bourgi qui est  ami président et qui a  tout le temps aidé et assisté ce dernier, selon Alpha Condé lui-même.

De Kankan, Mamadou Sounoussy Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 00224 622 39 82 83

 

 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin