Dialakoro (Dinguiraye) : un incendie ravage une vingtaine de cases et fait 83 sans abris

cases, DinguirayeLe mercredi 13 mai dernier, aux environs de 17 heures, un incendie déclaré dans le secteur Tanoula relevant du district de Watagala situé à 4 km du chef lieu de la sous-préfecture de Dialakoro, dans la préfecture de Dinguiraye a ravagé une vingtaine de cases et tout leur contenu, a appris Guineematin.com d’un acteur de la société civile de la zone.

Le coordonnateur de zone du projet ChildFound Guinée dans la préfecture de Dinguiraye, Mamadou Foula CAMARA a indiqué cet après-midi (vendredi 15 mai 2015) au téléphone de Guineematin.com que c’est une dame du nom de Mme Fanta KANTE, épouse de Djeyla SAVANE qui aurait du feu dans des gousses d’arachides derrière la case de SAVANE Ousmane : « maintenant, le soir, vers les 17 heures, pendant qu’une flotte se préparait, un vent violent a emporté le feu sur la case de Savané Ousmane.»

Ainsi, le triste bilan officiel recueilli par cet observateur de Guineemation.com auprès des autorités sous-préfectorales dans l’après-midi de ce vendredi 15 mai fait état de 17 cases et leurs contenus brûlés, trois cuisines et deux greniers complètement calcinées. A ce jour, les autorités locales ont dénombré aussi 83 personnes sans abris repartis entre 6 concessions détruites par les flammes.

En matière de pertes financières, on parle également de 33 millions de francs guinéens consumés par le feu.  A cela, il faut ajouter que les deux greniers contenaient aussi 2,4 tonnes d’arachides ; 2,2 tonnes de riz paddy et 100 kg de riz net, 5 tonnes de manioc, 400 kg de sésame, 50 kg de farine et 20 litres d’huile d’arachide.

Par ailleurs, on fait état également d’un vélo, de deux fusils calibre 12, d’un poste radio, des ustensiles de cuisine, des lits et des matelas.

Notre source rapporte que la femme n’a pas été inquiétée parce que les autorités locales et la communauté estiment que ce n’est pas criminel mais accidentel.

Parlant des mesures d’urgence prises par les autorités préfectorales, Mamadou Foula CAMARA note l’envoie sur le terrain d’une mission composée des superviseurs Ebola de l’OMS, ChildFound, l’Unicef, la direction préfectorale des affaires sociales et les autorités sous-préfectorales de Dialakoro. Il est question pour cette délégation de faire l’état des lieux et d’envisager des mesures d’accompagnement à prendre selon les possibilités disponibles.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 622 269 551 & 660 11 35 15

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS