Journée mondiale de l’environnement : Mamou en marge de l’événement !

Mamou, retour vers le changement, soutien au pouvoir, président Alpha CondéLa journée mondiale de l’environnement a été célébrée pour la première fois en 1972, et s’est développée avec le temps pour devenir l’un des principaux moyens de communication des Nations Unies pour stimuler la conscience environnementale mondiale et encourager l’action politique.

Si les actions de la journée mondiale de l’environnement ont lieu toute l’année, l’événement est célébré tous les ans le 5 juin. C’est un événement annuel dont le but est de susciter le plus d’actions écologiques positives possibles à l’échelle mondiale, enfin d’attirer l’attention du public sur les problèmes environnementaux. C’est également une occasion pour des personnes de tous les horizons de se regrouper pour assurer une perspective propre, plus vert et plus prometteuse pour eux même et les générations futures. Le thème choisit cette année est « sept milliard de rêve. Une seule planète. Consommons avec modération ».

En effet, à Mamou, aucune activité n’a marqué cet événement qui se veut mondial. Les autorités régionale au plus haut niveau sont restés inertes, celles chargées de la question environnementale silencieuse.

Défaut d’initiative ou manque d’harmonie au plus haut niveau ? Difficile de donner une réponse à cette question surtout quand on sait que les services décentralisés des différents départements sont en manque de moyens pour l’exécution des taches qui leurs sont assignés.

Monsieur Keita Amadou Oury, chef section environnement de la préfecture de Mamou, joint au téléphone par Guineematin.com à travers son correspondant local, a dit que sa direction mène en ce moment plusieurs activités dans le cadre de l’assainissement de la ville de Mamou et de la protection de la faune et de la flore.

Selon monsieur Keita, les difficultés rencontrées sont énormes. Elles vont du manque de personnel (4 agents pour toute la préfecture) au manque de moyens matériels et financiers.

Chose étonnante, le chef de la section environnement de Mamou n’avait aucune idée du thème choisit cette année pour la célébration de la journée mondiale de l’environnement. Mais, on nous a informé qu’une « brigade environnement » a été mise en place pour la réglementation de l’exploitation des ressources forestière…

De Mamou, Mamadou Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tél. : 00224 621 607 907

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS