20 millions en main, le PM demande à Tougué de rester derrière Alpha Condé

Le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana à TouguéDans son discours d’aujourd’hui à Tougué, le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana, a dit que les exemples de la Libye et de l’Irak sont illustratifs pour qu’aucun peuple ne s’oppose à la volonté de Dieu : « Ils ont tué Kadhafi et Saddam Hussein en disant que ceux-ci ne sont pas bons. Mais, jusqu’à présent, ils n’ont pas de gouvernements ! Il n’y a que la guerre et des milliers de morts ! Tout cela, parce qu’ils ont refusé la volonté de Dieu… »

Le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana, a été reçu ce mercredi 10 juin 2015 par la population de Tougué devant le siège de la préfecture, après avoir été accueilli à six kilomètres de la ville, a constaté Guineematin.com sur place.

Après le discours de bienvenue prononcé par la présidente de la délégation communale de Tougué, Hadja Hafsatou Diallo, le Premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana, a véhiculé des messages de sensibilisation à la maladie d’Ebola et prôné le dialogue et la réconciliation avant d’enchaîner les messages politiques. « C’est Dieu qui donne le pouvoir à qui il veut. Donc, acceptons celui qu’IL nous a donné », a notamment dit le Premier ministre.

Le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana à Tougué  (14)Le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana à TouguéPour Mohamed Saïd Fofana, Mohamed Saïd Fofana, les exemples de la Libye et de l’Irak sont illustratifs pour qu’aucun peuple ne s’oppose à la volonté de Dieu : « Ils ont tué Kaddafi et Sadam Houssein en disant que ceux-ci ne sont pas bons. Mais, jusqu’à présent, ils n’ont pas de gouvernements ! Il n’y a que la guerre et des milliers de morts ! Tout cela, parce qu’ils ont refusé la volonté de Dieu ! Qu’on veuille ou pas, aujourd’hui, c’est Alpha Condé qui est au pouvoir. Donc, restons derrière lui pour l’amour de Dieu ».

Très à l’aise dans ce sujet, le Premier ministre a méthodiquement expliqué aux populations venues l’accueillir qu’il n’y a qu’un seul fauteuil présidentiel en Guinée. Et, déjà, il y a quelqu’un dans ce fauteuil et qui restera tant que Dieu le voudra. « ne cherchons pas quelqu’un d’autre. Prions-le à faire nos routes. C’est lui qui a les clés de la Banque centrale… »

Se montrant lui aussi généreux, le Premier ministre a offert 20 millions de francs guinéens (en cinq paquets de billets de vingt mille) aux sages locaux pour des prières et annoncé un groupe électrogène d’un mégawatt pour donner le courant électrique à Tougué !

Dans le chapitre des promesses, le chef du gouvernement a annoncé deux motoculteurs aux femmes, des lampadaires pour  TOUTES les sous-préfectures de Tougué, le bitumage des routes, de l’eau dans les robinets, etc.

Le ministre de l'Elevage, Thierno Ousmane Diallo à Tougué  (3)Et, c’est le ministre de l’Elevage, Elhadj Ousmane Diallo, parrain de  la préfecture de Tougué, qui a joué le rôle d’interprète entre le Premier ministre et les populations lors de ce meeting.  Et, le ministre Thierno Ousmane en a profité pour lancer un message aux populations : « Vous qui êtes là, vous avez des parents à Bambéto et Hamdallaye, dites à vos enfants et parents de ne pas sortir dans la rue, gâter les biens des gens », a conclu Elhadj Ousmane Diallo.

La cérémonie a connu la présence de plusieurs députés et cadres de  départements ministériels, le préfet de Tougué et  le gouverneur de la région administrative de Labé, ainsi que les membres de leurs cabinets respectifs. Également, tous les sous-préfets et les chefs services déconcentrés de la préfecture de Tougué étaient  présents.

La rencontre a pris fin à 15 heures 15 minutes. Après la restauration chez le préfet, Monsieur Boubacar Barry, la délégation s’est dirigée vers  la sous-préfecture de Tangaly où elle était également attendue attendue.

De Tougué, Alpha Ibrahima Balde, envoyé spécial de Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS