Boké : Prix des denrées alimentaires en ce mois de Ramadan

alimentation, marché, rizAvant-hier, vendredi 19 juin 2015, deuxième jour du mois de ramadan, le correspondant local de votre quotidien en ligne, Guineematin.com, s’est intéressé au prix des denrées alimentaires au marché central de Boké. Contrairement aux années précédentes où les commerçants cherchaient plus d’intérêts à l’approche de ce mois saint, cette fois, certaines denrées comme le lait, le sucre et la farine ont plutôt baissé. Mais, d’autres par contre sont devenus plus chers en ce moment.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, les anciens prix d’achat de certaines denrées, ainsi que leurs prix actuels au marché de Boké :

Le sac de 50 kilogrammes du riz importé (Bangladesh), de 220 000 à 230 000 francs guinéens

Le sac de 50 kg du riz blanc : de 185 000 est à 205 000 GNF

Le sac de farine a baissé de 265 000 à 240 000 GNF

Le sac de sucre a également baissé de 280 000 à 250 000 GNF et le kilogramme est vendu à 6 000 au lieu de 6 500 francs comme d’habitude.

Le bidon de 20 litres d’huile rouge a varié de 150 000 à 165 000 GNF

Le bidon de 20 litres d’huile d’arachides va de 162 000 à 170 000 GNF

Le sac de pomme de terre grimpe de 150 000 à 180 000 GNF.

Le sac d’oignons de 100 000 à 125 000 GNF

Le kilogramme de fonio nette qui était vendu à 6500 se vend désormais à 7000 GNF.

Le kilogramme de maïs pilé est à 3 700 francs au lieu de 3 500 francs

Le kilogramme de piment sec varie aussi de 11 000 à 12 000 francs guinéens.

Quand à la viande, le prix reste inchangé : 20 000 francs le Kilogramme.

L’alvéole d’œufs a varié de 30 000 à 33 000 francs guinéens.

Des femmes vendeuses de denrées diverses interrogées par Guineematin.com , accusent les grands commerçants d’être responsables de la montée des prix. « Nous nous débrouillons ici pour nourrir nos enfants. S’ils (les grossistes Ndlr) augmentent leurs prix, nous sommes obligés d’augmenter aussi », a expliqué N’nabintou Keita, vendeuse d’arachides aux abords du marché de Boké.

Quant à l’administrateur du marché central de Boké, Mr Alpha Oumar Barry, il lance un appel aux commerçants de craindre Dieu en ce mois de ramadan en baissant les prix : « Je demande à tous les commerçants de baisser leurs prix autant que possible »

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com
Tel:622 671 242/ 656 464 286

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS