Députés à Kindia (1)Des députés et des membres du personnel parlementaire de Guinée sont sortis hier, dimanche 21 juin 2015, à Kindia, d’un atelier de formation visant à renforcer leur capacité en vue de les préparer à mieux contrôler l’action gouvernementale et promouvoir des initiatives dans le cadre du respect des droits de l’homme dans les opération de maintien de l’ordre, mais aussi et surtout la prévention et la gestion des crises dans les zones minières. Ces travaux qui avaient démarré le mercredi 18 juin 2015 ont été rendus possible grâce à un appui du PNUD et de la représentation du Haut Commissariat des Droits de l’Homme, a appris Guineematin.com à travers son envoyé spécial à Kindia.

Députés à Kindia (2)Après cinq jours d’intenses travaux, les participants se sont dit mieux outillés en termes de « procédure législative ou étapes d’élaboration d’une loi, en connaissance du code minier, en maîtrise de la politique nationale de défense et de sécurité, en connaissance de la loi portant maintien de l’ordre » et tant d’autres outils nécessaires au contrôle de l’action gouvernementale sur le terrain en matière de prévention de gestion des conflits en général, mais en particulier dans les zones minières.

Dans son discours, l’honorable Anne Marie Mansaré, au nom des participants, a apprécié la formation et promis de restituer le contenu aux députés qui n’ont pas pu assister à cette session.

Les bénéficiaires comptent mettre en application, les connaissances théoriques qu’ils viennent de recevoir. Pour se faire, ils envisagent de se rendre sur le terrain. « Nous recommandons à l’Assemblée nationale, de prendre toutes les dispositions nécessaires pour la réalisation des visites de terrain sur les problématiques de maintien de l’ordre public, la prévention et la gestion des confits dans les zones minières », a  ajouté l’honorable Anne Marie Mansaré.

Députés à Kindia (3)Pour sa part, Monsieur Louis Mari Bouaka, représentant du Haut Commissariat des Nations unies pour les Droits de l’Homme (HCDH), a rassuré de la disponibilité de son institution à poursuivre l’accompagnement des actions de  l’Assemblée nationale guinéenne. « Au cours des semaines à venir, vous allez sillonner les quatre régions naturelles, pour aller s’enquérir de la réalité sur le terrain relativement à la question de prévention et la gestion des conflits dans les zones minière. Dans les mois à venir, vous bénéficierez d’autres sessions de formation. Le HCDH  et le PNUD, à travers le fonds des Nations unies pour la consolidation de la paix, sont engagés à accompagner l’Assemblée Nationale », a –t-il déclaré.

Présent à cette cérémonie de clôture, Dr. Mohamed Bérété, secrétaire général de l’Assemblée nationale, a félicité les participants et remercié le PNUD et le HCDH, au nom du président de l’institution parlementaire, l’honorable Claude Kory Kondiano.

De retour de Kindia, Thierno Amadou Camara pour Guinematin.com

+224 622 10 43 78

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin