Révision des listes électorale : les opérateurs de saisie manifestent contre la  CENI

manifestation des opérateurs de saisiePlusieurs dizaines d’agents de saisie au compte de la révision exceptionnelle du fichier électoral pour les présidentielles de 2015 ont manifestés ce jeudi 25 juin 2015 pour exiger de la CENI et de ses partenaires Gemalto et l’opérateur local « NTS » le payement de la dernière tranche de leur contrat, soit un million cinq cent mille francs Guinéens, a constaté sur place un reporter de Guineematin.com cet après-midi.

Cette marche pour attirer l’attention de l’opinion nationale et faire pression sur l’institution électorale est partie de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry pour le siège de la CENI où des policiers alertés avaient préalablement bloqué le passage aux opérateurs de saisie mécontents.
manifestation des opérateurs de saisieMohamed Bangoura, porte parole de ces jeunes opérateurs de saisie en colère, estime que la revendication de ce jeudi 25 juin 2015 qui a été perturbée par la police est une légitime. « Nous avons marché de Gamal jusqu’à la CENI, il n’y a pas eu de problème. C’est au siège de la commission électorale nationale indépendante où la police a barricadé la route. Nous avons travaillé durant 45 jours, c’est-à-dire 1 mois 15 jours. Ils nous ont dit qu’ils devaient nous payer six millions de francs guinéens (6.000.000 GNF). Nous avons déjà obtenu les 4 500 000 francs guinéens en trois tranches. Mais, il reste 1 500 000 francs guinéens », a-t-il expliqué.
Ces hommes en colère ont passé quelques minutes devant la CENI avant que le porte parole des manifestants soit introduit à l’intérieur de la CENI. C’est justement là que le représentant des manifestants a échangé avec monsieur Touré de la logistique. Monsieur Touré aurait indiqué aux manifestants que seul le président de la commission électorale nationale indépendante et l’opérateur Gemalto peuvent résoudre ce problème.
Cette manifestation survient Alors que le dialogue politique se poursuit au palais du Peuple. Un dialogue au cours duquel l’opposition a contesté, ce jeudi même, le fichier révisé de 2015 à cause de l’enrôlement massif des mineurs, disent les opposants.
Quelle coïncidence !
Kolouba Koïvogui pour Guineematin.com
Tél. : 624 21 00 81

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS