Préparatifs de la fête de Ramadan : Messieurs, avez-vous déjà habillé vos femmes et enfants ?

Madina à la veille de la fête  (2)A la veille de la célébration de la fête de Ramadan en Guinée, l’heure est aux préparatifs dans la plupart des ménages, malgré la hausse vertigineuse des prix des habits et autres articles de décoration dans tous les marchés, chacun s’efforce à pouvoir passer cette fête dans une belle tenue. C’est en tout cas le constat de Guineematin.com hier, dimanche 12 juillet 2015 au plus grand marché du pays, Madina où des milliers de familles se donnent rendez-vous dans une bousculade poussée. Mesdames, attachez vos pagnes !

«La situation est telle qu’on ne peut plus habiller tout le monde dans la famille. Vous imaginez, le complet d’un enfant de 7 ans à 50 000 GNF ! Je voulais honorer ma fille de 17 ans parce qu’elle est une nouvelle lycéenne, on me dit de donner 700 à 800 mille francs pour son basin.  Pour les chaussures, franchement, je n’ai pas eu le courage de demander », a confié à Guineematin.com monsieur Alia CAMARA, un père de famille qui ne nous a rien dit pour l’habillement de sa femme…

« Cette année, j’ai décidé de supprimer carrément les habits de fête pour la famille ! La priorité, c’est ce que nous allons manger le jour de la fête. Parce qu’il est bien dit que le kilo de la viande doit être vendu à 30 000 francs guinéens. Mais, c’est le contraire qui se trouve dans les boucheries de Conakry surtout le jour de la fête », a dit monsieur Aboubacar Camara que Guineematin.com a rencontré à la Bellevue.

Aïcha Samaké, elle, est vendeuse de robes. Elle était entourée de ses collègues quand elle a échangé avec Guineematin.com :  «cette année, nos marchandises ne s’écoulent pas comme il le faut, par manque de moyens… ».

Dans ce grand marché, malgré des bousculades un peu partout, les vendeurs disent toujours qu’il n’y a pas d’engouement.

Yacine Sylla pour Guineematin.com

Tél. : (+224) 628 71 71 56

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS