Police N'zérékoré (1)C’est dans la soirée d’hier, jeudi 23 juillet 2015, qu’un important groupe de militaires bien armés s’est rendu à Kéréma dans le but, dit-on, de recherche « des rebelles », a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants locaux qui a échangé avec les habitants d ce village.

Situé à quelques kilomètres de la ville de N’zérékoré, sur la nationale N’zérékoré-Yomou, le village de Kéréma a été indexé par le président de la République depuis le mois de mai dernier comme un village qui forme des rebelles. Ainsi après la  visite de travail du chef de l’Etat, le président Alpha Condé dans la région forestière, deux hommes de ce village ont été arrêtés et envoyés à Conakry, puis libérés quelques semaines plus tard.

Selon des habitants joints au téléphone par un des correspondants locaux de Guineematin.com, ce groupe de militaires a envahi le village dans les environs de 17 heures en quête des rebelles dont le président de la République avait fait allusion lors de son passage à N’zérékoré.

« Les militaires étaient repartis, mais notre  inquiétude est que le nombre de militaires venus et celui des militaires repartis ne sont pas égaux. Nous crayons que d’autres militaires soient restés cachés dans la forêt pour nous faire du mal. Et, ce qui reste clair, nous n’avons pas de rebelles chez nous ici, comment un petit village comme Kerema peut former des hommes ? » se préoccupent certains villageois.

A noter qu’une gendarmerie existe dans ce village de Kéréma depuis très longtemps.

Affaire à suivre.

De N’zérékoré, Blanchard Haba pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin