Cellou Dalein DialloEn séjour à Dakar, depuis le mardi 12 août 2015, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), El Hadj Cellou Dalein Diallo, s’est entretenu avec le correspondant de Guineematin.com à Dakar. Au cours de cet entretien exclusif, le Chef de file de l’Opposition Guinéenne a avoué que « Alpha Condé a toujours piégé son opposition », avant d’avertir le Président-candidat à sa propre succession que « l’opposition prendra toutes ses responsabilités cette fois-ci », afin que la volonté du Peuple Guinéen et les Lois de la République soient respectées.

Dans cet entretien exclusif qu’il a bien voulu nous accorder, Cellou Dalein se prononce sur la sentence prononcée contre Ousmane Gaoual Diallo, le récent séjour d’Alpha Condé à Dakar et les prochaines joutes électorales. Décapant !

Cellou Dalein DialloA l’entame de ses propos, la réaction à chaud du Champion de l’UFDG faisant suite à la sentence prononcée dans le procès de son jeune député Ousmane Gaoual Diallo est sans équivoque. Pour Cellou Dalein, cette décision de justice est à condamner absolument, aussi bien dans la forme que dans le fond. « Ma réaction est celle de condamner cette condamnation. Condamner l’inculpation, l’incarcération et la condamnation de Monsieur Diallo Ousmane Gaoual qui, si c’était dans un pays normal, devait jouir de l’immunité parlementaire. Je ne suis guère d’accord avec son inculpation, son incarcération et sa condamnation, même si c’est avec sursis ».

Répondant à la question de savoir quelle lecture fait-il de la récente visite de quatre jours effectuée par Alpha Condé à Dakar, Cellou Dalein martèle : « Je sais que Monsieur Alpha Condé est en campagne, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Guinée. Je me réjouis du fait que cette visite ait permis de réchauffer les séculaires relations de fraternité, d’amitié et de coopération des deux pays. Au plan bilatéral, il y a eu un rapprochement entre nos Etats. Je m’en réjouis puisque étant très attaché au Sénégal. De l’autre côté, Monsieur Alpha Condé étant en campagne, tout a été mis en œuvre pour mobiliser des gens de Conakry pour Dakar et même d’autres agglomérations du Sénégal, au nombre desquels figurent même des non-guinéens. Je ne fais pas assez de commentaire sur cette visite, d’autant plus que les militants de l’UFDG ne sont pas à acheter, leur militantisme relève d’une conviction ferme au nom de laquelle ils se battent pour un changement effectif et une alternance dans notre pays en 2015 ».

Certains observateurs non moins avertis ayant remarqué que le mobile de la visite d’Alpha consistait à déstabiliser son principal challenger dans le deuxième bastion électoral de celui-ci, la réaction de Cellou Dalein est spontanée. « Si tel est le cas, c’est-à-dire que la visite de Monsieur Alpha Condé avait pour objectif de mettre le pied dans mon plat, puisque le Sénégal étant considéré comme mon deuxième fief, je m’empresse de dire tout simplement qu’il a lamentablement échoué. La raison de cet échec est que la forte communauté guinéenne du Sénégal reste et demeure, dans son écrasante majorité, des militants de l’UFDG dont on ne saurait acheter la conscience », tranche Cellou Dalein Diallo.

Quant à la participation ou non de l’opposition et précisément du candidat de l’UFDG à la prochaine élection présidentielle dont le premier tour est prévu le 11 octobre prochain, le Chef de file de l’Opposition est très réaliste : « Il faut reconnaître qu’en l’état actuel des choses, tout est mis en œuvre pour réussir un hold-up électoral auquel nous nous opposerons par tous les moyens légaux. Nous exigerons à ce que nos revendications soient satisfaites, notamment en ce qui concerne le fichier électoral, la recomposition de la CENI et la tenue des locales avant la présidentielle ou tout au moins une formule qui permettrait le remplacement des délégations spéciales par des équipes acceptées de tous. Toujours est-il que le fait de convoquer le corps électoral pour le 11 octobre prouve à suffisance que Monsieur Alpha Condé accorde peu d’importance au dialogue qui est bloqué. Il y a une série de revendications légitimes qui n’ont pas encore trouvé de solutions. Nous n’allons pas prendre part à une élection dont l’issue est connue d’avance, avec à la clé un fichier tripatouillé », menace le numéro un de l’UFDG.

Quant à savoir s’il boycottera l’élection présidentielle au cas où celle-ci se tenait sans que les revendications de l’opposition ne soient satisfaites, Cellou Dalein hausse le ton : « Non, nous allons nous battre d’abord par tous les moyens que nous confèrent les Lois de la République, pour obtenir la satisfaction de nos revendications majeures que sont l’assainissement du fichier, la recomposition de la CENI et la résolution du cas des délégations spéciales ».

Dans un détour, Guinneematin.com pose la question suivante : ne pensez-vous pas que vous êtes déjà pris au piège de la stratégie des prolongations ? Cellou Dalein avoue : « Monsieur Alpha Condé a toujours piégé son opposition, mais cette fois-ci, l’opposition prendra ses responsabilités. Monsieur Alpha Condé n’a aucun égard pour les Lois et les citoyens guinéens. Il est en train de jouer avec le temps comme toujours. Mais, croyez-moi que cette fois-ci, nous prendrons nos responsabilités et exigerons que nos revendications, qui sont fondées, soient satisfaites avant d’aller aux élections ».

Pour conclure, Cellou Dalein Diallo lance un appel à ses compatriotes : « Je voudrais lancer un appel au Peuple de Guinée. Il ne faut pas que nous attendions toujours de l’extérieur les solutions à nos problèmes. Il faut que tout le monde se mobilise, afin que la Loi Fondamentale et les Lois de la République soient respectées. Il faut que notre compatriote Alpha Condé comprenne qu’aujourd’hui, le Peuple se mobilise pour exiger le respect de ses droits. Monsieur Alpha Condé et son gouvernement n’ont aucun respect pour le Peuple de Guinée. Ils veulent confisquer les suffrages du Peuple, confisquer leurs droits de choisir librement leurs dirigeants. Il faut, à présent, que les Guinéens se mobilisent pour protester contre cet abus du pouvoir ». Sans commentaires !

Entretien réalisé à Dakar par Mandian SIDIBE pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin