Marthe Dédé KoïvoguiDans la matinée du samedi 8 Août 2015, la diaspora Africaine du Mali et de la Guinée s’est donné un rendez-vous au restaurant YANKADY Chez Fatou près de la Mairie pour Montreuil.

Une rencontre qui a réunit un monde joyeux où hommes et femmes se côtoient dans un restaurant décoré à l’Africaine. Les femmes chiquement bien habillées en bazin ont répondu à l’appel d’Ahn Dao Trexel, fille adoptive de l’ancien président de France, Jacques Chirac.

Dès 15h, Ahn Dao Trexel et son équipe étaient déjà dans la salle et on commencé à ranger sur une table les médailles des 6 récipiendaires.
A rappeler que l’institution Etoile Européenne du Dévouement Civil et Militaire a travaillé en étroite collaboration avec l’association Mali Sini pour l’organisation de cet évènement.

Les médias de la chaine nationale du Mali, avec celle de la Guinée RTG sans oublier la jeune équipe dynamique GuinéeBuzz étaient expressément placés avec leurs appareils pour immortaliser l’ambiance de la salle ainsi que les moments forts de cette rencontre.
Tout à commencer par un discours de bienvenue et de remerciement des invités mais aussi à l’endroit d’Ahn Dao Trexel, Présidente de l’Etoile Européenne du Dévouement Civil et Militaire. Un discours soigneusement présenté par Pascal Sidibé de l’association Mali Sini.
Ensuite un résumé de parcours des 6 récipiendaires de la médaille échelon Or a été effectué. Une courte pause musicale des griots venus pour chanter l’éloge de nos médaillés a permis de voyager dans le temps. Un réel moment de plaisir placé sous le signe de reconnaissance des parcours exemplaires de nos récipiendaires.
Ahn Dao Trexel a exprimé son sentiment de satisfaction à l’endroit des organisateurs mais surtout aux récipiendaires dont le parcours mérite d’être récompensé par son institution. Après cette brève allocution, Elle a procédé à la remise des médailles, c’était le moment de forte émotion dans la salle. Chaque récipiendaire a reçu sa médaille sur la poitrine accompagné d’une attestation.

Sous le coup de l’émotion tous les récipiendaires n’ont pas pu prendre la parole pour exprimer sur le champ mais au moment du grand buffet, beaucoup se sont exprimés à la camera, leur sentiment de satisfaction aussi bien sur leur fierté à être reconnue par une institution internationale que par l’organisation de cette rencontre où un large public était présent.

En ce qui concerne Marthe Dèdè KOIVOGUI, la brave femme Guinéenne médaillée, elle a dédié son prix aux enfants nécessiteux, aux personnes dans le besoin partout le monde qui n’ont pas assez d’aide. « Aujourd’hui c’est la Guinée qui a été récompensée, pas moi seule Dèdè Koivogui et inchallah le combat continue » exprimait notre héroïne récipiendaire.

Avec son parcours humanitaire très honorable et sa consécration à travers ce prix international, Marthe Koivogui, la présidente de l’ONG OMEGA (Organisation des Mères et Enfants de la Guinée et de l’Afrique), peut-elle espérer un jour le prix Nobel ? Après tout, le cas de la militante kenyane Wangari Maathai, Nobel 2004 fait bien école !

Mamady Traoré
Paris

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin