Gandhi à Labé 2Selon nos informations, une quinzaine de personnes ont été mises aux arrêts à N’zérékoré dans le quartier Nakoya Gbala et dans le village de Kéréma à 7 kilomètres de la ville de N’zérékoré.En séjour au Foutah, le président Georges Gandhi Tounkara, qui dit suivre de près ces événements à travers ses représentations locales, ils ont été conduits à la gendarmerie de N’zérékoré pour avoir écrit sur leurs portes qu’ils veulent le retour de Moussa Dadis Camara.

Il indiquera aussi que le sage Kéwa de Kéréma est disparu. « Toutes personnes qui porteraient les habits ‘’forêt sacré’’ sont soupçonnés de rébellion et sont immédiatement mis aux arrêts », ajoutera-t-il.

«C’est très inquiétant qu’on arrête des gens qui portent leur habit traditionnel alors que ce le moment de l’initiation en forêt pendant l’hivernage » a confié Gandhi à Guineematin.

Notre interlocuteur a déclaré  qu’il  rentre à Conakry pour rencontrer les autorités afin de discuter de cette situation.

Fatoumata Keìta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin