Abdallah BaldéComme annoncé précédemment, les journalistes parlementaires de Guinée suivent actuellement une formation sur la procédure d’examen du budget de l’Etat par l’Assemblée Nationale. Cet atelier qui a commencé le 21 et devrait se terminer demain, lundi 24 août 2015, bénéficie d’un accompagnement de l’Assemblée nationale et du PNUD.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité du discours de bienvenue du Président du Réseau des journalistes parlementaires de Guinée (Rjpg) à l’occasion de cet atelier de formation des journalistes.

Monsieur le représentant du Président de l’Assemblée Nationale, Directeur de la Communication de l’Assemblée Nationale ;

Honorables députés ;

Éminents Conseillers du Président de l’Assemblée Nationale ;

Monsieur le Directeur de la Communication de l’Assemblée Nationale ;

Distingué expert en Développement parlementaire du PNUD en Guinée ;

Respectueux Experts formateurs ;

Mesdames et Messieurs les membres du RJPG ;

Mesdames et Messieurs ;

Abdallah Baldé C’est pour moi un insigne honneur et un agréable plaisir de vous souhaiter la bienvenue à cet atelier de Kindia dont le thème porte sur « la procédure d’examen du budget de l’Etat par l’Assemblée Nationale ».
En effet, cette formation destinée aux membres du Réseau des Journalistes Parlementaires de Guinée, RJPG, vient combler un vide ; elle renforce les connaissances et les aptitudes des journalistes parlementaires dans leur mission de relayer les activités du parlement auprès des populations guinéennes.

Honorables députés,
Mesdames et Messieurs les membres du RJPG,

Il vous souviendra que sur initiative du Président de l’Assemblée Nationale à travers la Direction de la Communication et l’appui technique et financier du PNUD, une trentaine de journalistes de différents organes publiques et privés de notre pays ont pris part à l’atelier de Friguiagbé à (Kindia) du 23 au 27  septembre 2014, sur  le thème « formation de base des journalistes parlementaires ». Au terme de la dite formation, les participants ont décidé unanimement de la mise en place d’un Réseau appelé « Réseau des Journalistes Parlementaires de Guinée » dont l’objectif principal est « d’unir les journalistes parlementaires et de contribuer au renforcement de la démocratie et de la paix en République de Guinée ».

Ce qui exige du réseau de façon spécifique de rapprocher les députés de leurs mandants à travers l’information et la sensibilisation.

Honorables députés,
Mesdames et Messieurs les Membres du RJPG,

Pour mériter un tel engagement, la tâche paraît énorme mais pas impossible avec le soutien inconditionnel de l’Assemblée Nationale et l’accompagnement constant du PNUD, nos deux principaux partenaires privilégiés. Et la tenue de cet atelier, à deux mois de l’ouverture de la session annuelle du budget 2016, s’inscrit sans nul doute dans ce cadre.

Au sortir de cette formation, les membres du RJPG devraient logiquement se sentir outillés des mécanismes d’examen du budget de l’Etat par l’Assemblée Nationale et pouvoir restituer, à temps réel, dans les termes et mots accessibles aux populations guinéennes, l’ensemble des travaux de la dite session. Ne l’oublions pas, notre objectif c’est aussi d’aider le paysan le plus reculé de la capitale, donc de l’Hémicycle, à connaître les principales articulations de la loi des finances initiales pour l’exercice 2016. Le citoyen lambda devrait connaître et dire aisément et dans la langue de son choix, ne ce reste que les dépenses et les recettes du budget de l’Etat. Et pourquoi d’ailleurs ne pas être capable de mesurer son incidence sur la vie quotidienne ?

Ces populations qui ont envoyé des représentants à l’Assemblée Nationale, n’ont-elle pas le mérite d’être informées des activités de leurs mandants et d’apporter le jugement qui sied? Nous répondons tous que Oui et bien sûr, elles ont ce droit légitime et inaliénable de connaître le travail de leurs mandants, de juger la portée et d’exprimer leurs attentes. Sans ce fastidieux exercice, les fondements de la démocratie et la paix, ne seront ni solides, ni durables encore moins bénéfiques pour les citoyens que nous sommes.

N’est-ce pas aussi un engagement quotidien des institutions comme le PNUD qui œuvrent sans relâche à travers le monde, à l’enracinement de la démocratie et l’Etat de droit. Ce système de gouvernance, le meilleur de notre ère, qui place le citoyen au centre des préoccupations appelle incontestablement notre implication irréversible.

C’est l’occasion pour le Réseau des journalistes parlementaires, par ma voix, de remercier d’avance la disponibilité et la perspicacité des experts sélectionnés pour cette formation. Il appartient aux participants dont je ne doute pas de l’engagement, d’accorder tout le sérieux et l’attention nécessaire pour tirer le maximum de profil.

Une fois encore, Honorables députés, Messieurs les Conseillers, M. le Directeur de la Communication, M. le représentant du PNUD à cet atelier, Messieurs les formateurs, Mesdames et Messieurs les participants, le RJPG vous souhaite la bienvenue à cet atelier de Kindia qui se déroulera du vendredi 20 au lundi 24 août 2015 dans la belle cité de Manga Kindi, communément appelée, la capitale des agrumes.

Je vous remercie.

Baldé Abdallah

Président du Réseau des journalistes parlementaires de Guinée (Rjpg)

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin