Caravane des savoirs à Dixinn : réactions après la projection d’un film documentaire

Caravane des savoirs, la Guinée d'abord Dans le cadre d’un projet dénommé « caravane des savoirs 2015 », la maison des jeunes Dixinn a servi de cadre à la projection d’un film documentaire intitulé « les élections en Afrique « , mercredi 2 septembre 2015, a constaté un reporter de Guineematin.com sur place.

Après la  projection du  film, Guineematin.com a interrogé quelques téléspectateurs sur leurs sentiments :

Sékou Doré, vice-président du conseil régional de la société civile de Conakry Sékou Doré, vice-président du conseil régional de la société civile de Conakry :

« Ce qui s’est passé au Ghana en 2008 est un exemple concret dont tout pays africain doit s’inspirer. Après avoir regardé ce film, j’ai constaté que les électeurs n’ont pas voté pour la personne du leader, mais pour son programme de société. Et, ce qui m’a le plus impressionné, c’est l’impartialité dont a fait preuve la CENI. Je prie Dieu qu’il en soit de même en Guinée ».

Mohamed Soumah, âgé de 28 ans, diplômé sans emploi Mohamed Soumah, âgé de 28 ans, diplômé sans emploi :

« Nous devrions imiter les ghanéens en organisant des élections libres et transparentes afin de préserver la paix. La  CENI aussi est restée neutre. Le Président sortant qui a perdu les élections a aussitôt félicité son adversaire ».

Madame Soumah Mariama Sadjo Diallo, présidente du Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSC) de DixinnMadame Soumah Mariama Sadjo Diallo, présidente du Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSC) de Dixinn :

« Ce film m’a beaucoup impressionné, parce qu’il parle des élections présidentielles de 2008 au  Ghana. Chaque acteur du processus électoral a joué son rôle et le président sortant a perdu. Malgré tout, il a appelé son challangeur et l’a félicité. Donc, je voudrais que la Guinée suive cet exemple pour l’élection qui se tiendra le 11 octobre prochain ».

Sandouno Albert Fara, chargé de la formation au CNOSC de la commune de DixinnSandouno Albert Fara, chargé de la formation au CNOSC de la commune de Dixinn :

« Ce film nous a permis de nous approprier des conceptions de la démocratie, de la non-violence et surtout de la préservation de la paix avant et après les élections ».

Sarata Kaba, diplômée sans emploiSarata Kaba, diplômée sans emploi :

« Je suis globalement satisfaite du film. Ça nous a prodigué d’utiles conseils. Donc, je prie Dieu  pour une paix durable, l’harmonie et la joie à l’image de ce que nous montre ce film documentaire afin que notre pays puisse aller de l’avant ».

De retour de Dixinn, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS