Dalein (Labé) : contradiction des jeunes autour des 50 millions offerts par le président Alpha Condé

Sous-préfet DaleinLes jeunes de Dalein dans la préfecture de Labé ont échappé de justesse à une bataille rangée autours du partage de l’enveloppe de 50 millions de francs guinéens offerts par le Président Alpha Condé lors de son récent séjour en Moyenne Guinée, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.
Tout a commencé le week-end dernier, lorsque le préfet de Labé, Commandant Mamadou Lamarana DIALLO, a remis 100 millions de francs guinéens au sous-préfet de Dalein, Baaba SOW pour les jeunes et les femmes de sa localité. Cette remise a eu lieu à Labé en présence du délégué sous-préfectoral de la jeunesse, Mamadou Hady DIALLO.

Sur le montant de 50 millions appartenant à la jeunesse, le sous-préfet de Dalein s’est fait attribuer 7 millions 500 mille francs guinéens pour, dit-on, renouveler son lit de fonction. Le délégué sous-préfectoral de la jeunesse, lui, a retenu 2 millions 500 mille francs guinéens pour ses besoin personnels. Le sous-préfet et son complice ont aussi donné un million de francs guinéens à chaque président de jeunesse des 10 districts de la commune rurale.

Dans son compte rendu à la jeunesse de Dalein, le délégué sous-préfectoral, Mamadou Hady DIALLO a passé sous silence le cas des 20 millions qui devaient rester après avoir déduit tous les montants officiellement attribués de l’enveloppe de 50 millions offerte par le Chef de l’État.

Compte rendu biaisé qui a fait monter l’adrénaline. Coincé par ses pairs, Mamadou Hady DIALLO a immédiatement dénoncé le sous-préfet qui malheureusement était absent de Dalein.

Finalement, des inconnus ont nuitamment défoncé la petite porte de la résidence du sous-préfet qui a déclaré avoir perdu dans ce vol par effraction une somme de 12 millions de francs guinéens.

Sur ce montant à lui volé, Baaba SOW explique que les 10 millions appartiennent aux femmes qui avaient déjà reçu les 40 millions. Les 2 millions appartiennent, dit-on, à Monsieur le sous-préfet qui promet de rembourser les 10 millions des femmes qui ont été volés chez lui.
Sur les 20 millions portés disparus, le délégué sous-préfectoral de la jeunesse a fini par avouer qu’il avait gardé le montant dans l’espoir de rencontrer le maire de la commune rurale en vue de recueillir son avis sur l’utilisation qu’on pouvait faire de cet argent non encore reparti.
Le Maire de la commune rurale, Alpha Souleymane Diallo est resté loin de cette affaire. Il était d’ailleurs malade alité au moment des faits.

A rappeler que ces montants qui ont été partagés dans la plupart des collectivités de la région étaient officiellement destinés à un fonds de roulement pour des activités génératrices de revenus en faveur des jeunes et des femmes organisés en associations et groupements déjà fonctionnels. Mais, hélas ! La Guinée est un pays entièrement à part, comme pour reprendre les propos de notre regretté Williams Sassine, alors Chroniqueur Assassine de l’hebdomadaire satirique guinéens.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Téléphone : (00224) 622 269 551 & 660 11 35 15

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS