Gandhi Tounkara à ses militants : « j’ai honte quand les gens se glorifient du PPTE dans mon pays »

17 septembre 2015 à 19 07 53 09539

Georges Gandhi Faraget TounkaraCe jeudi 17 septembre 2015, le candidat à la présidentielle du 11 octobre prochain, Georges Gandhi Faguet Tounkara a exprimé sa désolation du gouvernement Alpha Condé pendant les 5 dernières années de sa mandature, a appris  Guineematin.com, à travers un de ses reporters. C’était à l’occasion d’une cérémonie de présentation de son directoire de campagne, devant les responsables de son parti, ses alliés politiques et les militants de l’UGDD massivement mobilisés à son siège à Lambanyi, dans la commune de Ratoma.

Lire

Dakar : Après le Président Macky Sall, le patriarche Guinéen reçu par le Khalife Oumarien

17 septembre 2015 à 18 06 37 09379

Sages2C’est le mardi, 15 septembre 2015, que l’illustre maman du Gardien du Temple Oumarien, le Khalife El Hadj Madany Tall, a été rappelée à Dieu. Depuis cette date, la maison du Saint (arrière petit fils d’El Hadj Oumar Foutiyou Tall), sis au quartier Médina, Rue 17, refoule du monde, tant et si bien que la personnalité du Khalife force respect, humilité et considération, a constaté sur place Guineematin.com via son Correspondant local.

Lire

Burkina Faso : « Il faut que l’armée libère les dirigeants détenus et s’abstienne de réprimer violemment les manifestations »

17 septembre 2015 à 18 06 08 09089

Gilbert DienderéCommuniqué de Amnesty International : Il faut que la garde présidentielle du Burkina Faso cesse d’avoir recours à la force meurtrière, aux coups et à toute autre forme de violence pour réprimer les manifestations et qu’elle libère les membres du gouvernement de transition qui sont détenus arbitrairement, a déclaré Amnesty International en apprenant que des manifestants avaient été frappés et avaient essuyé des tirs à la suite du coup d’État du 17 septembre.

Lire

Le Président du Parlement libyen à Sékhoutouréya : trouver une solution à la crise en Libye

17 septembre 2015 à 15 03 40 09409

Prg et président du parlement libyenSékhoutouréya, 17 septembre 2015 – Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a reçu en audience dans la soirée du mercredi, 16 septembre 2015 au Palais Sékhoutouréya, le Président du Parlement libyen de Toubrouk, Aguila Salah Issa, qui est en même temps Président de la République de Libye. Il était venu solliciter l’appui du Président Alpha Condé et de ses homologues africains pour une solution aux conflits qui secouent la Libye depuis un bon moment. C’est le Premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana, qui a accueilli la délégation libyenne à l’aéroport international de Conakry-Gbéssia avant de l’introduire chez le Président Alpha Condé.

Lire

Ismael Khalissa : « Ceux qui sont allés se confier à l’UFDG, ne sont plus responsables du bureau fédéral UFR de Dixinn, il y a de cela 2 ans »

17 septembre 2015 à 14 02 24 09249

calissaPublireportage : Ismael Khalissa, le porte-parole du Bureau fédéral de l’Union des Forces Républicaines (UFR) de la commune de Dixinn n’a pas tarder à réagir après la publication d’un communiqué sur le site de  l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), faisant allusion   à  l’adhésion de deux (2) responsables de l’UFR de Dixinn à savoir Moussa Camara et Ibrahima N’Mah Sylla ainsi que l’ensemble des responsables de la fédération du comité de base  à l’UFDG ce mercredi 16 septembre 2015.

Lire

Présidentielle 2015 : l’UFDG annonce l’arrestation d’un militant par la police à Nongo (Conakry)

17 septembre 2015 à 14 02 20 09209

Ufdg_crea-1-3, UFDG, Cellou Dalein DialloPublireportage : L’équipe de campagne de CELLOU DALEIN DIALLO attire l’attention de la presse nationale et internationale sur l’arrestation illégale d’un militant de l’UFDG à Conakry (quartier Nongo)  ce Lundi 14 Septembre 2015 par la police sous les ordres du Chef de quartier. Le militant attachait des banderoles dans le cadre de la campagne présidentielle.

Lire

Burkina : les professionnels des médias appellent « à la mobilisation et à la résistance »

17 septembre 2015 à 14 02 02 09029

BurkinaLe mercredi 16 septembre 2015, alors que des journalistes de 35 pays étaient réunis à Ouagadougou pour la 6ème édition du Festival International de la Liberté d’Expression et de la Presse (FILEP), des militaires du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ont encore une fois de plus fait irruption sur la scène socio-politique nationale. Ils ont pris en otage le Président du Faso, le Premier ministre et deux autres membres du gouvernement de la Transition.

Lire

Coup d’Etat au Burkina : le général Gilbert Diendéré proclamé président du CND

17 septembre 2015 à 10 10 10 09109

Général Gilbert DiendéréC’est donc l’ex chef d’état-major de l’ancien président, Blaise Compaoré, le général Gilbert Diendéré, qui dirigera le Conseil national de la démocratie ! Comme un certain capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain du 23 décembre 2008 en Guinée, le lieutenant-colonel Mamadou Bamba continue de lire des déclarations et communiqués sur la nouvelle situation politique du Burkina Faso.

Lire

Coup d’Etat au Burkina Faso : voici la déclaration de l’UPC

17 septembre 2015 à 9 09 24 09249

Zéphirin Diabré, président de l'UPC 2Depuis ce mercredi 16 Septembre 2015, notre pays subit de rudes épreuves du fait de l’immixtion injuste de l’armée dans la politique. A travers son Président, l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a d’abord condamné la prise d’otage des institutions par le Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) et exigé leur libération. Récemment, l’on apprend que les militaires ont pris de force le pouvoir.

Lire

Coup d’Etat à Ouagadougou : voici la proclamation des putschistes du CND

17 septembre 2015 à 8 08 51 09519

Déclaration du CND au Burkina FasoLes militaires du RSP (Régiment de sécurité présidentielle) au Burkina Faso annoncent ce matin leur putsch. « Le président de la Transition est démis de ses fonctions, le gouvernement de transition est dissout, le Conseil national de transition est dissout, et une large concertation est engagée pour former un gouvernement qui se dévouera à la remise en ordre politique du pays et à la restauration de la cohésion nationale pour aboutir à des élections inclusives et apaisées », a annoncé le Lieutenant-colonel Mamadou Bamba du RSP à la RTB, peu après 07H, dans la matinée de ce jeudi 17 septembre 2015.

Lire

Siaka Coulibaly estime que l’arrestation des autorités de la Transition « n’est pas du tout une surprise »

17 septembre 2015 à 7 07 49 09499

Siaka Coulibaly« L’arrestation du Président et du Premier Ministre doit permettre de remettre à plat le processus politique par leur remplacement immédiat par des personnalités neutres politiquement. Le Burkina Faso a besoin d’hommes sérieux et responsables pour relever le défi du départ de Blaise Compaoré. La communication publique des acteurs doit être corrigée, la justice libérée et rendue compétente, et les élections organisées de manière équitable et transparente. Ceux qui pensent avoir le soutien du peuple doivent le démontrer dans des élections ouvertes et battre leurs adversaires, pas en allant seuls à la course. », a indiqué Siaka Coulibaly, dans une déclaration solennelle.

Lire

Burkina : l’ONU, l’UA et la CEDEAO se préoccupent de l’intégrité physique de Kafando, Zida et Cie

17 septembre 2015 à 0 12 57 09579

Michel Kafando, Burkina Fasso, OuagadougouDans un communiqué conjoint rendu public dans la soirée d’hier, mercredi 16 septembre 2015, les organisations internationales qui président le Groupe International de Soutien et d’Accompagnement pour la Transition au Burkina-Faso (GISAT-BF) se préoccupent pour l’intégrité physique du Président du Faso, du Premier Ministre et des autres personnalités qu’ils détiennent. Elles condamnent la prise d’otage et réitèrent son soutien aux autorités de la Transition.

Lire