Dakar : Après le Président Macky Sall, le patriarche Guinéen reçu par le Khalife Oumarien

Sages2C’est le mardi, 15 septembre 2015, que l’illustre maman du Gardien du Temple Oumarien, le Khalife El Hadj Madany Tall, a été rappelée à Dieu. Depuis cette date, la maison du Saint (arrière petit fils d’El Hadj Oumar Foutiyou Tall), sis au quartier Médina, Rue 17, refoule du monde, tant et si bien que la personnalité du Khalife force respect, humilité et considération, a constaté sur place Guineematin.com via son Correspondant local.

La Communauté Musulmane du Sénégal, notamment celle Oumarienne, est éprouvée depuis l’annonce de la triste nouvelle relative au décès de la maman Sa Sainteté Khalife El Hadj Madany Tall, à l’âge de 83 ans. C’est justement dans cette logique que le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Macky Sall, fut l’illustre hôte de la famille mortuaire, le mercredi 16 septembre 2015, après que la défunte ait rejoint sa dernière demeure.

SagesComme il fallait s’y attendre, les musulmans Guinéens du Sénégal ne pouvaient rester en marge de ces marques de compassion et de solidarité dont bénéficie le Khalife des Oumariens en ces moments de douleurs et de tristesse. C’est ainsi que le Patriache El Hadj Mouctar Bah dit « Kothé Diallo Yembering », ami personnel d’El Hadj Thierno Saidou Nour Tall (grand-père de l’actuel khalife), a mobilisé une délégation forte de plus de deux cents Guinéens pour aller adresser ses condoléances au Khalife, qui l’a reçu avec des honneurs exceptionnels.

En voyant le doyen de la Communauté Guinéenne du Sénégal, en personne, malgré le poids de l’âge, à la tête d’une délégation aussi impressionnante, le Khalife de s’étonner agréablement : « Soubhanallahi ! ». Après de chaudes accolades avec le patriarche, le Saint retient son souffle : «  Al hamoudoulhilaye, rabil al amine », comme pour dire « Dieu soit loué », de m’accorder l’opportunité de recevoir la visite d’une haute personnalité morale et religieuse de la trempe d’El Hadj Mouctar Bah « Kothé-Diallo Yembrering », aidé par son fils Thierno Boubacar Bah et son petit-fils Ibrahima Saleck Bah, qui le tenaient par les bras pour le conduire et l’installer aux côtés du Khalife, visiblement très ému.

Sage1« Je ne pouvais pas ne pas faire le déplacement pour venir partager ces instants de douleurs et de grande tristesse pour vous et pour toute la Communauté Musulmane d’Afrique et du Monde. La qualité des relations qui m’ont uni à votre Vénéré grand-père restera éternellement gravée dans ma mémoire et m’obligera à toujours être à vos côtés en toutes circonstances », a déclaré El Hadj Mouctar Bah à son respecté et respectable hôte.

En réponse, le Kahlife s’est longuement réjoui du déplacement du doyen de la Communauté Guinéenne qu’il a vivement, félicité, encouragé et remercié pour la constance de sa sympathie en vers la famille Oumarienne . «Soyez-en remerciés, cher grand-père et honorables frères de la Guinée. Suite à cette visite remarquable que vous avez bien voulu me rendre, la douleur de la mort de ma chère maman que je ressentais s’est aussitôt transformée en un véritable motif de satisfaction pour toute ma famille et moi-même », a-t-il déclaré, avec une voix teintée d’émotion.

La cérémonie a pris fin par des prières et bénédictions formulées pour le repos de l’âme de la défunte, mais également pour le renforcement de la paix, de la prospérité, de l’unité, de la cohésion et de la fibre fraternelle au Sénégal et en Guinée.

De Dakar, Mandian SIDIBE pour Guineematin.com 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS