Au moins 717 morts dans une bousculade à La Mecque

Des fidèles musulmans se regroupent sur le Mont Aratat, lors du pèlerinage de La Mecque, le 23 septembre en Arabie Saoudite.
Des fidèles musulmans se regroupent sur le Mont Aratat, lors du pèlerinage de La Mecque, le 23 septembre en Arabie Saoudite.

Environ 805 pèlerins musulmans ont aussi été blessés jeudi à Mina, près de La Mecque, selon les autorités saoudiennes.

Au moins 717 personnes de différentes nationalités ont trouvé la mort dans une bousculade de pèlerins musulmans jeudi à Mina, près de La Mecque, selon un nouveau bilan de la Défense civile saoudienne. Plus de 800 personnes ont aussi été blessées.

Selon la Défense civile, six de ses équipes s’emploient sur le terrain à porter les premiers soins aux blessés et à diriger le flot de pèlerins vers des «routes alternatives».

Aucune explication n’a été fournie pour le moment sur les raisons de cette bousculade sur le site de Mina, où d’importants travaux d’infrastructure ont été réalisés ces dernières années pour faciliter le mouvement des pèlerins. Déjà en janvier 2006, 364 pèlerins avaient péri dans une bousculade sur les mêmes lieux.

Au premier jour de la fête de l’Adha, les pèlerins, près de deux millions de personnes selon des statistiques publiées mercredi soir, ont commencé jeudi le rituel de lapidation de Satan, dans la vallée de Mina, dans l’ouest de l’Arabie Saoudite. Ce rituel consiste à jeter sept pierres le premier jour de l’Aïd al-Adha sur une grande stèle représentant Satan, et 21 pierres le lendemain ou le surlendemain sur les trois stèles (grande, moyenne, petite).

Avant le début du pèlerinage ou hajj à La Mecque, une grue s’est effondrée à la Grande mosquée le 11 septembre tuant plus de 109 personnes et blessant plus de 400 autres.

AFP

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS