Campagne et fête : mobilisations exceptionnelles pour Cellou Dalein à Lola, Beyla, Seinko…

BeylaAprès les meetings de Lola, Gbéké, Bola, Ouenzou et Beyla, le cortège Cellou Dalein Dalein est arrivé dans la sous-préfecture de Seinko dans la nuit d’hier, mercredi 23 septembre 2015, à minuit, a constaté Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

A Lola où une importante section motard atteindrait le leader à plus de 5 km de la ville, une grande foule de militants ont pris d’assaut le stade préfectoral, lieu du meeting. Après le discours de bienvenue, Cellou Dalein Diallo a prôné l’unité et la fraternité entre les Guinéens de toutes les sensibilités.

Beyla.jpg1Pour répondre aux différentes préoccupations des citoyens de Lola, le candidat de l’UFDG a déroulé son programme de société qui dit-il « prend en considération toutes les aspirations du peuple de Guinée », y compris ceux qui ne l’auront pas élu le 11 octobre.

« Je connais vos préoccupations, je connais vos aspirations. Au cours de mon mandat que vous m’aurez accordé, je ferais en sorte de mériter votre confiance et de répondre à vos préoccupations. Un homme digne doit respecter sa parole », a-t-il lancé aux militants avant de promettre d’œuvrer pour le retour de l’ancien chef de la junte guinéenne, Moussa Dadis Camara.

Avant d’arriver à Beyla, aux environs 18 heures, le candidat Cellou Dalein Diallo a tenu d’autres meetings de sensibilisation, notamment dans les villages de Gbéké, Bola et Ouenzou. Partout, des populations qui arboraient des t-shirts à l’effigie du leader attendaient en liesse.

Beyla0A Beyla, le meeting s’est tenu au carrefour du grand marché où le président de l’UFDG a réitéré sa volonté de recoudre le tissu social guinéen détruit par le régime Alpha Condé : « Dieu nous a donné ce beau pays où il y a cette richesse, cette eau, cette population intelligente… Pourquoi nous ne pouvons pas nous donner les mains pour avancer ? Pourquoi, nous cultivons la haine entre nous au moment où les autres sont entrain d’avancer ? », interrogeait-il.

Pour lui, la Guinée a « des braves hommes. Des hommes compétents, même au sein du RPG. Des gens qui veulent voir la Guinée évoluer, mais au lieu d’être du « sanakouya », la politique a fini par diviser les citoyens qui ont pourtant tout en partage.

Poursuivant, il a rappelé les évènements qui se sont succédé en Guinée Forestière, notamment à Zogota, Galapaye, Koulé, Womey, … Mais aussi dans les trois autres régions du pays.

Accueilli dans la sous-préfecture de Seinko à minuit, le chef de file de l’opposition guinéenne a tout d’abord eu droit à un bain de foule. Malgré le retard accusé par la délégation, des femmes, des jeunes et des sages attendaient toujours le candidat de l’UFDG. Le meeting a commencé à minuit pour finir à 1 heure du matin dans une ambiance carnavalesque.

PrièrePrenant la parole après le discours de bienvenue du secrétaire fédéral du parti dans cette sous-préfecture mais aussi du directeur de campagne, Dr. Fodé Oussou Fofana, ainsi que du président du RDIG, Jean Marc Telliano, Cellou Dalein Diallo s’est d’abord excusé du retard causé par lui et sa suite alors que les militants l’attendait depuis le matin.

Là, également, le candidat au scrutin du 11 octobre a invité les populations à la cohésion sociale, au respect des uns et des autres avant de dérouler son programme de société. Le meeting a pris fin aux environs de 2 heures du matin.

Cellou prièreA rappeler que Cellou Dalein Diallo et toute sa délégation ont effectué leurs obligations religieuses pour la fête de l’Aid-El Fitr où fête de mouton dans cette sous-préfecture, ce jeudi 24 septembre 2015. Et, le candidat de l’UFDG devrait continuer sa campagne pour la région de Kankan.

Mamadou Alpha Baldé, envoyé spécial de Guinematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS