Cellou Dalein à Dinguiraye : « cette année, mêmes les ministres voteront UFDG »

UFDG DinguirayeAprès un arrêt dans le district de Kébéya dans la sous préfecture de Banco et à Bissikirima, le patron de l’UFDG est arrivé dans l’après de ce samedi 26 septembre 2015 dans la ville sainte de Dinguiraye dont est originaire le doyen Bâ Mamadou, a constaté sur place Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Dans le district de Kébéya par exemple, le leader de l’UFDG a conféré avec les sages et les jeunes de cette localité en rappelant que leur localité et son village natal « Dalein dans le Fouta » sont distants mais qu’à « partir du moment où les individus partagent la foi, tous deviennent de même père et de la même mère ».

Accueilli à Dinguiraye à plus de 10 kilomètres à la rentrée de la ville par une importante caravane de la section motard, Cellou Dalein Diallo et sa délégation ont été conduits jusqu’au stade préfectoral où s’est tenu le meeting.

Dans son discours de bienvenue, le secrétaire fédéral du parti à Dinguiraye, Abdoul Kébé, a dit sa préoccupation du refus des administrateurs territoriaux de respecter la neutralité de l’administration dans le processus électoral. Il a même directement attaqué le Directeur Préfectoral de l’Education (DPE) de Dinguiraye de menacer les enseignants qui ne soutiendront pas le RPG, parti au pouvoir.

Prenant la parole, le directeur de campagne de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana, a dénoncé la construction par le Pr Alpha Condé d’un hôtel 5 étoiles à côté de l’hôpital Ignace Deen, alors que les populations meurent à l’intérieur de cet hôpital faute de soins.

Le Président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, quant à lui, a salué la grande mobilisation tout en avouant qu’il « était inquiet des rimeurs qui lui parvenaient à Conakry, disant que Dinguiraye était tombé dans les mains du RPG ». Cellou Dalein est rassuré par cette démonstration de force de ses militants sur le respect de « la parole donnée des populations de cette préfecture ».

Faisant allusion à la « politique divisionniste et à la mauvaise gouvernance » du régime Alpha Condé, le chef de file de l’opposition guinéenne a qualifié la Guinée d’une « République bananière », avant d’ajouter que cette fois, mêmes les ministres du gouvernement Condé voteront pour l’UFDG. Pour Cellou Dalein Diallo, la Guinée n’a  pas besoin d’un président qui oppose les Guinéens, mais d’un Président qui tiendra la balance égale face à tout le monde.

Par ailleurs, le président de l’UFDG a rappelé les grands axes de son programme de société à travers la confiance, l’éducation, l’emploi des jeunes, la santé,…

A rappeler que durant le trajet Kankan-Dinguiraye, Cellou Dalein Diallo et sa suite ont eu droit à plusieurs arrêts. Et, son message principal était surtout axé sur la culture de la paix, la consolidation de l’unité nationale et l’éducation des jeunes qui constituent l’avenir de demain.

Mamadou Alpha Baldé, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS