Diouldé Diallo de l’UFDG-Angola : « Voter Cellou, c’est protéger les Guinéens de l’étranger »

UFDGComme à l’accoutumée, l’assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a mobilisé de nombreux militants et sympathisants ce samedi 26 septembre 2015 à son siège nationale à la Minière, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

UFDG Angola, Mamadou Djoulde Diallo secrétaire  administratif  de L'UFDG en AngolaC’est d’abord Mamadou Diouldé Diallo, secrétaire administratif de l’UFDG en Angola, actuellement en séjour à Conakry, qui a expliqué les difficultés auxquelles sont confrontés nos compatriotes vivant en Angola. Selon lui, plus de mille guinéens croupissent dans les geôles angolaises, malgré le mutisme des autorités de guinéennes. « Pour parer à toutes ces difficultés, nous devrions veiller à ce que cette élection soit transparente. Pour ce faire, nous devons le jour du scrutin, monter la garde du bureau de vote à la centralisation jusqu’à la CENI, pour qu’on ne nous vole pas nos voix comme en 2010. Cette année, nous allons conduire Cellou Dalein au pouvoir. Car, seul lui est capable d’unir tous les fils du pays et les protéger en dehors de nos frontières », a expliqué monsieur Diallo.

Hadja SalimatouPour sa part, Hadja Salimatou Diallo, secrétaire administrative du comité des femmes et membre de la mission qui s’est rendue au chevet des militants emprisonnés à Boké, suite aux affrontements de la semaine dernière à Koundara a expliqué les circonstances dans lesquelles ces personnes ont été arrêtées. « Nos militants ont été injustement arrêtés et incarcérés à Boké. Nous leurs avons dit de ne avoir peur et nous les avons rassurés que la vérité est de leur côté. Vous savez que le mensonge peut prospérer vite, mais ne dure pas longtemps », a rapporté la secrétaire administrative des femmes de l’UFDG.

Bano SowEnfin, le président de la séance, Dr Bano Sow, vice-président chargé des affaires politiques du parti, a exprimé sa satisfaction par rapport à l’accueil chaleureux dont fait l’objet le leader de l’UFDG actuellement en campagne à l’intérieur du pays. « Vous avez vu les images de N’zérékoré et de Kankan ! À Sinko, Cellou Dalein est arrivé à minuit et a tenu son meeting la même nuit. Cellou est attendu à Koundara dans quatre jours. Nous allons montrer que cette préfecture est aussi un bastion acquis. Ils constaterons qu’à Koundara, ils n’ont fait que motiver les militants », a dit monsieur Sow.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS